France Dimanche > Actualités > François Feldman : Une mort brutale !

Actualités

François Feldman : Une mort brutale !

Publié le 6 août 2019

C’est après un concert que ce terrible drame est survenu. Malgré les soins des médecins, le malheureux a succombé à ses blessures.

C’est un « come back » qu’il souhaitait en fanfare. Courant 2018, l’interprète des Valses de Vienne (1992) sortait son tout nouvel album, Vivant. Depuis, la star des années 80-90 a sillonné les routes françaises pour soutenir son œuvre devant des milliers de fans.

Bordeaux, Lille, Toulouse, Nantes… Nombreuses sont les villes a avoir accueilli le désormais sexagénaire. Des concerts appréciés par les locaux qui se chargeaient de lui réserver un très bel accueil comme ici à Toreilles dans le Languedoc Roussillon, la semaine dernière :

A la veille d’un concert événement qui devait se dérouler le 3 août dernier à Obernai lors du festival alsacien Estivales, un tragique drame est malheureusement venu perturber les plans du chanteur. « Le concert est annulé. Je viens d’apprendre la triste nouvelle. Le technicien qui a eu l’accident est décédé cette nuit. » a confié le père de Joy.

Une semaine auparavant, le 27 juillet, Sébastien Ricard, un employé d’une quarantaine d’années de la société événementiel chargée du démontage de la scène, a été victime d’un funeste incident. Touché au crâne après la chute d’un pont technique d’une centaine de kilogrammes, ce père de deux enfants avait été emmené d’urgence à l’hôpital Hautepierre de Strasbourg.

Malgré plusieurs opérations, cet habitant de Geipolsheim (Bas-Rhin) n’a pas survécu à ses blessures. Une triste disparition qui a poussé les organisateurs de l’événement alsacien à annuler les concerts prévus au lendemain. « Tout un chacun comprendra que le cœur n'y est pas », a notamment expliqué la présidente du Comité des fêtes d'Obernai, Isabelle Obrecht, dans un communiqué.

Après avoir souhaité ses plus sincères condoléances à la famille du défunt, François Feldman, compréhensif, a assuré : « Ce sera reporté à l’année prochaine ».

Estelle LAURE

À découvrir