France Dimanche > Actualités > François Hollande et Julie Gayet : Le bébé qui change tout !

Actualités

François Hollande et Julie Gayet : Le bébé qui change tout !

Publié le 22 mai 2019

Le nid d’amour parisien de François Hollande et Julie Gayet est assez grand pour accueillir ce nouveau-né inattendu.

Pour l’ancien président de la République, le bonheur est total. À 64 ans, tout lui sourit… enfin, serait-on tenté d’ajouter. Qu’elles semblent lointaines, ces années passées à l’Élysée pendant lesquelles le sémillant sexagénaire d’aujourd’hui a dû affronter scandales, attentats terroristes et dégringolade dans les sondages… Depuis le début de son mandat, François Hollande a dû affronter son content de vents contraires.

Arrivé au palais pour prendre des fonctions en mai 2012, au bras de la journaliste Valérie Trierweiler, le voici un an et demi plus tard au centre d’un mélo cataclysmique. En janvier 2014, la publication, par Closer, d’une « paparazzade » révélant sa liaison avec Julie Gayet fait l’effet d’une bombe. Stupéfaite, la France entière apprend que le président rejoint toutes les nuits en secret l’actrice dans un appartement de la rue du Cirque, à deux pas de l’Élysée. Un séisme qui provoque le départ fracassant de sa concubine en titre.

Vaisselle cassée, crise d’hystérie, puis, plus tard, un livre dévastateur dans lequel la femme trompée va régler ses comptes, pour le président, ça fait beaucoup d’un coup ! Dans Merci pour ce moment (éditions Les Arènes), la journaliste de Paris Match dézingue en effet son ex à tout va, et lui attribue notamment la phrase assassine sur les « sans-dents », sobriquet dont il aurait affublé les Français les plus pauvres.

Pour le président, c’est le coup de grâce. Ajoutez à tout ça ces photographies où il apparaît trempé par une pluie battante, la cravate de travers ou coiffé d’une chapka ridicule, et vous obtiendrez un bon résumé du chef d’État d’alors, moqué et incompris.

Mais depuis qu’il a passé la main à Emmanuel Macron, tout s’est éclairci comme par magie pour l’ancien compagnon de Ségolène Royal. Son livre Les leçons du pouvoir (Stock) cartonne en librairie, et avec son best-seller, il sillonne les routes de France pour de chaudes séances de dédicaces. L’occasion pour lui d’échanger avec ces Français « d’en bas » qui en ont gros sur la patate. Et puis, surtout, en compagnie de Julie, il retrouve sa fougue de jeune homme, pas peu fier d’avoir su retenir à ses côtés cette femme sublime passée devant la caméra des plus grands cinéastes.

De quoi ne plus toucher terre ! Pour abriter leur passion, les deux tourtereaux ont jeté leur dévolu sur une maison de deux étages situé dans l’est parisien, dans le XXe arrondissement. Ce pavillon de 1910, agrémenté d’un jardinet qui n’a rien d’extravagant est niché au cœur d’un ancien quartier ouvrier surnommé « La campagne à Paris ».

Un environnement qui sied parfaitement aux engagements politiques du couple dont le cœur bat à l’unisson à gauche. Dans ce petit coin de paradis où seul le chant des oiseaux vient troubler le calme d’une rue au charme bucolique, ils peuvent se consacrer pleinement l’un à l’autre sans craindre d’avoir à affronter des regards inquisiteurs.

Depuis que le couple a élu domicile dans cet éden « bourgeois-bohème », les voisins sont aux anges car François Hollande, plus proche du peuple que jamais, se mêle aux riverains, fréquentant le marché et les bistrots du coin. Pendant ce temps-là, Julie, en parfaite femme d’intérieur, s’est attelée à la décoration, choisissant avec soin meubles et objets afin de donner à ce bien relooké par les précédents propriétaires dans un style très contemporain, l’âme d’une vraie maison de famille. Alors que les rumeurs de mariage se font de plus en plus insistantes, ne manque plus qu’un bébé pour parachever ce tableau de pure félicité.

Un projet que les amoureux ont sans doute déjà en tête, car pourquoi acquérir un pavillon de 150 mètres carrés, si ce n’est dans le but d’y accueillir un enfant ? Pour Julie, 46 ans, déjà maman de deux grands garçons, Tadéo et Ézéchiel, ce serait un cadeau merveilleux. Quoi de plus magique que l’arrivée d’un nouveau-né pour sceller à jamais un amour qui a été si longtemps caché… Alors pourquoi se priver de ce don du ciel inespéré ?

Dans un premier temps, c’est sûr, ce bambin va chambouler leurs habitudes. Ils vont devoir renoncer à ces soirées théâtre qu’ils apprécient tant. Mais le bébé de l’amour vaut bien tous les sacrifices, non ? Et ils arriveront sans regret à dire adieu, temporairement du moins, à la vie parisienne.

Mais ce tout-petit qu’ils attendent avec impatience ne sera que de passage dans la maison du bonheur, puisque c’est le fils aîné de l’ex-chef d’État qui va bientôt devenir papa. En effet, après s’être dits oui le 8 septembre dernier à Meyssac, en Corrèze, Thomas Hollande et Émilie Broussouloux, s’apprêtent à accueillir leur tout premier enfant. Sur Instagram, le très joli baby bump de la journaliste sportive confirme la proximité de cet heureux événement… 

Mais on peut facilement imaginer qu’Émilie ait très envie de se retrouver, le temps d’une soirée au restaurant, seule avec son homme, laissant à grand-papa François et à Julie le soin de donner le biberon du soir et de changer les couches. Un rituel qui devrait bien les inspirer, n’en doutons pas…

Sophie Marion

À découvrir