France Dimanche > Actualités > François Hollande et Julie Gayet : Mariés en août !

Actualités

François Hollande et Julie Gayet : Mariés en août !

Publié le 14 février 2014


Les incroyables� révélations� d’une conseillère et amie de François Mitterrand et Jacques Chirac sur l’avenir du couple le plus médiatique du moment.

Le 10 janvier dernier, les vies de François Hollande et Julie Gayet ont basculé. Jusqu’à cette date fatidique, le président de la République et la comédienne vivaient leur histoire d’amour dans la clandestinité, jouissant du frisson de l’interdit et de la confidentialité du secret. Le 10 janvier, la presse révélait leur liaison. Aujourd’hui, ils sont le couple le plus célèbre de France ! Un couple dont tout le monde parle, mais dont aucune photo n’a été diffusée.

Comment faire pour enfin vivre leur amour au grand jour ? Il y a, évidemment, une solution qui ravirait les Français : le mariage. Et bien figurez-vous que c’est prévu ! La date a déjà été fixée : le 12 août prochain ! Cette révélation incroyable, c’est une femme très bien informée qui la fait. Une femme qui, pendant six ans, a conseillé un autre président de la République socialiste, François Mitterrand. Vous l’aurez deviné, il s’agit d’Élizabeth Teissier.

Cover 3520
Interrogée la semaine dernière sur la radio MFM, la flamboyante rousse a fait cette déclaration surprenante : « Cela ne m’étonnerait pas que François Hollande annonce un mariage fin juin […] ils pourraient se marier le jour de l’anniversaire de François Hollande. » Et l’astrologue d’étayer son propos. « Julie Gayet a de magnifiques résonances planétaires avec le ciel de François Hollande. » Elle possède une immense qualité : elle serait une des seules à pouvoir convertir le président aux épousailles. « Le ciel de Hollande montre une allergie au mariage, note Élizabeth Teissier. Une méfiance instinctive à l’égard de la gent féminine. Cette tendance est compensée par Gayet. S’il y a une femme qu’il pourrait épouser c’est elle ! »

Fusion

Encore plus étonnant, l’augure assure que Julie et Valérie Trierweiler sont faites pour devenir amies ! « La Lune de Julie est sur le Soleil de Valérie. Elles s’entendraient très bien, ces deux-là. » Mais revenons à la noce. Élizabeth Teissier croit tellement à sa prédiction que, sur son site, elle consacre un très long et détaillé astrocouple aux futurs époux, à qui elle s’adresse directement. « Une belle complicité vous unit, écrit-elle. La présence de l’Autre vous sécurise et vous donne de l’assurance en société ; il exerce sur votre comportement une influence apaisante et équilibrante. Un lien profond et durable vous lie. » Et cette affinité ne serait pas que mentale.

Mme Teissier livre son point de vue sur la libido de Julie et François. « L’Autre vous incite à débrider vos talents sans retenue, et quels qu’ils soient ! Il tend à débrider votre désir et à susciter certains débordements. Ensemble, vous aurez tendance à brûler la chandelle par les deux bouts, à vous jeter à corps perdu dans les nourritures terrestres ! » Et de conclure : « Le yin et le yang forment un tout équilibré. Ensemble vous constituez le couple par excellence. »

Diantre ! Comment expliquer une telle fusion ? Là encore Élizabeth Teissier a une explication. « Une attirance spontanée, qui ne s’explique que par une expérience commune dans une autre vie. Peut-être a-t-il été votre père, votre chef, un guide spirituel ? » Mais attention, comme tout couple, François et Julie auraient aussi des désaccords. « L’Autre a le don de vous irriter, note l’astrologue. Vous réagissez au quart de tour à ce que vous prenez pour des agressions intentionnelles, et il n’est pas faux de dire que vous suscitez chez lui de l’agressivité, ou du moins de la taquinerie. Volontairement ou non, l’Autre sera un grand facteur de perturbation dans votre parcours. »

Un parcours qui connaîtrait son point d’orgue, le 12 août prochain, jour du mariage. Aura-t-il lieu à Berrac, la commune gersoise où la famille Gayet possède le château de Cadreils ? Ou au premier étage du palais de l’Élysée, comme Nicolas Sarkozy et Carla Bruni en 2008 ? Il est encore trop tôt pour le dire. Ce qui est sûr c’est que Julie Gayet aime les noces. Dès 1998, dans le magazine Perso, elle déclarait : « Je crois au mariage. Écrivez-le en gros, ça provoquera peut-être une réaction chez mon fiancé ! » Elle obtenait gain de cause, Santiago Amigorena l’épousait cinq ans après.

En 2007, dans Version Femina, elle enfonçait le clou : « Le court-métrage est comme un flirt, le cinéma comme une passion amoureuse et le théâtre comme un mariage. Il ne faut donc pas se tromper avant de dire oui ! »
Alors, Julie, « ce petit Gémeaux amoureux de sa liberté » comme la définit Teissier, va-t-elle passer la bague au doigt du président ? Réponse le 12 août prochain.

Benoît Franquebalme

À découvrir