France Dimanche > Actualités > François Hollande : Il dédie son nouveau livre à son père décédé

Actualités

François Hollande : Il dédie son nouveau livre à son père décédé

Publié le 20 octobre 2021

.photos:dominique-jacovides-/-bestimage
© DOMINIQUE JACOVIDES / BESTIMAGE François Hollande lors de la cérémonie d’hommage national à Jean-Paul Belmondo à l’Hôtel des Invalides à Paris, France, le 9 septembre 2021

Le 7 avril 2020, François Hollande annonçait la mort de son père Georges Gustave Hollande. L’homme politique a depuis fait son deuil mais a tenu à rendre hommage à son défunt géniteur dans « Affronter », son nouveau livre.

Aujourd’hui est paru, aux éditions Stock, le nouveau livre de François Hollande baptisé Affronter. L’ex-chef d’Etat écrivait «  Être utile pour un ancien président, c’est être libre. Libre de s’appuyer sur son expérience pour juger de la situation du pays et de l’état du monde. Libre de penser sans fard, sans désir de plaire, sans crainte de déplaire et sans rien rechercher pour lui-même ».


Il ajoutait « Libre, surtout, d’alerter les Français sur la gravité des choix qui les attendent. Pour affronter la mutation écologique, pour affronter ce monde de plus en plus dangereux, pour affronter les divisions qui fracturent la nation, je veux ici ouvrir une voie nouvelle ». Dans son livre, François Hollande règle aussi ses comptes avec la classe politique à l’aide de portraits « acérés » des prétendants déclarés à la campagne présidentielle.  

C’est la disparition de son père qui lui a d’ailleurs inspiré ce livre. En effet, c’est en avril 2020, en pleine pandémie du COVID, que l’homme politique perdait son père, Georges Gustave Hollande. L’ex-président de la République, partageait la triste nouvelle à l'Agence France Presse et déclarait : « Je veux rendre hommage à tous les personnels des Ehpad qui luttent contre le virus, mais aussi accompagnent les personnes les plus âgées dans cette période si difficile et angoissante, et en accompagnent d'autres vers la fin de leur vie ».

Il ajoutait, à l’époque, qu’« Il est plus douloureux, pour beaucoup de Français, de perdre un être cher dans cette période où il est impossible d'aller leur rendre visite. Ne pas pouvoir les voir avant leur départ est une situation cruelle pour beaucoup d'entre nous. Je me suis astreint moi aussi à cette discipline, nous avons eu des conversations au téléphone avec mon père, mais je n'ai pas pu le visiter. Et j'ai dû attendre qu'on le sorte de l'Ehpad pour le voir dans une chambre funéraire le lendemain ».

François Hollande a donc choisi de dédier Affronter à son père comme il l’expliquait à nos confrères du Parisien. Il avançait « Mon père s'est éteint durant la crise sanitaire. Pour lui, son agonie se confondait avec la fin d'un monde ». Avec son livre le compagnon de Julie Gayet veut justement « préparer le prochain monde » car il considère que celui actuel « est de plus en plus dangereux », qui plus est « à la veille d'une échéance cruciale » qui n’est autre que l’élection du prochain président de la République française.

Kahina Boudjidj

À découvrir

Sur le même thème