France Dimanche > Actualités > François Hollande : Le come-back surprise !

Actualités

François Hollande : Le come-back surprise !

Publié le 15 août 2018

Après le succès du livre de François Hollande, Julie Gayet affirme que les Français ne jurent que par lui.

Après la passation de pouvoir dans la cour de l’Élysée en mai 2017, il semblait avoir, une fois pour toutes, tourné la page.

En laissant les clés du palais présidentiel à celui dont il avait été le mentor, Emmanuel Macron, François Hollande donnait aussi l’impression de rendre les armes. 

Premier chef de l’État de la Ve République à ne pas avoir été candidat à sa propre succession, tant son impopularité d’alors, mesurée par les sondages, rendait improbable sa réélection, il semblait lassé de la politique et de ses joutes.

Après plus de trente ans de batailles.


Sans le moindre mandat, l’ex-élu corrézien de 63 ans n’aspirait plus qu’à vivre au grand jour son histoire d’amour avec la comédienne et productrice Julie Gayet, de dix-sept ans sa cadette.

Une relation révélée au cœur de son quinquennat, qui avait été pour lui le commencement de la fin, tant les Français ne paraissaient pas apprécier qu’un chef de l’État devienne, bien malgré lui, le héros d’un vaudeville, peu compatible avec ses fonctions.

Libre

Redevenu un homme libre, Hollande, auquel il fut reproché à une époque de passer plus de temps à préparer des ouvrages avec une armée de biographes plutôt que de gouverner, avait alors choisi de prendre la plume pour raconter son expérience présidentielle.

L’occasion pour lui de défendre son bilan, mais aussi de régler ses comptes avec tous ceux, nombreux, qui, à l’en croire, l’avaient trahi ou abandonné. 

Ce livre, Les leçons du pouvoir, paru chez Stock le 11 avril, a fait un carton en librairie, entrant d’emblée à la deuxième place des meilleures ventes et s’écoulant à plus de 100 000 exemplaires en moins d’un mois.

Enhardi par son triomphe littéraire, l’ex-président, durant la promotion de son œuvre sur CNews, en avait profité pour lancer une pique à son successeur, le qualifiant de « président des très riches ».

Et plus d’un an après sa retraite politique, voilà que Julie Gayet pose le premier jalon d’un éventuel come-back de son homme : « Il est de toute façon à mes côtés, quoi qu’il arrive, a-t-elle déclaré dans Le Parisien. Et moi du sien. On a fait nos carrières, nos vies comme cela, et je ne l’imagine pas autrement. Ce qui est important, et je le vois quand on sort, c’est qu’il y a une vraie attente, beaucoup de gens espèrent son retour. » 

La nostalgie est toujours ce qu’elle était, surtout en période de crise.

Quoi de plus « normal » ?

Cela pourrait presque laisser croire que l’heure de la revanche a sonné. 

Et puis avouez que de redevenir président de la République en 2022 serait de loin la meilleure blague de celui dont les proches ne cessent de vanter le sens de l’humour…

Claude LEBLANC

À découvrir