France Dimanche > Actualités > François Hollande : Le mariage !

Actualités

François Hollande : Le mariage !

Publié le 29 juin 2018

Autour de François Hollande, ce sont des dizaines de personnalités du monde de la politique et des médias qui ont participé à la cérémonie à Marseille.

Le 16 juin dernier était une date importante dans la vie de l’ancien président.

Comme s’il avait voulu que ce jour soit, à plusieurs titres, marqué d’une pierre blanche, il avait commencé par accepter l’invitation de Catherine Ceylac, qui le recevait en Corrèze, à Tulle – son fief –, pour sa dernière émission de l’année.

Le moment pour François Hollande de dresser en quelque sorte le bilan de sa vie et, étonnamment, de son parcours amoureux !

Jusqu’ici, l’ex-chef de l’état était resté très discret sur le sujet de ses relations intimes.


Et la parole, comme libérée, qu’il a employée avec son interlocutrice dans Thé ou café a pu faire s’interroger…

Voulait-il par ce biais passer un message aux Français ?

Au sujet de la mère de ses enfants, il a ainsi expliqué : « J’ai, avec Ségolène Royal, quatre enfants. C’était une séparation, qui a été pour nous deux difficile, dont je porte la responsabilité. »

Sur Valérie Trierweiler, avec qui il a vécu une histoire d’amour alors qu’il était président – histoire qui s’est mal terminée, faut-il le rappeler ? –, il a déclaré : « J’ai moi-même quitté, donc, c’était douloureux… »

Et il n’a pas manqué d’évoquer celle qui partage sa vie depuis quatre ans maintenant : « Aujourd’hui, je suis, comme chacun le sait, avec Julie Gayet, et j’essaie d’être le plus respectueux, comme je l’ai été, mais la vie n’est jamais écrite… », a-t-il ainsi déclaré avec une honnêteté tranquille.

Ajoutant, un peu plus tard, un questionnement de fond sur l’amour : « Est-ce qu’il faut toujours dire la vérité dans les relations personnelles ? Peut-être pas… »

Cette liberté de ton, François Hollande en avait déjà usé dans les colonnes de notre confrère Paris Match en avril dernier, en se confiant sur un sujet qui a fait couler beaucoup d’encre : le mariage ! « [Il] fait partie de la liberté de chacun, et c’est désormais un droit pour tous. J’ai le plus grand respect pour cette institution », disait-il alors…

Tellement de respect qu’il taclait indirectement son prédécesseur, Nicolas Sarkozy, en balançant cette petite phrase : « Se marier sous le prétexte d’être président, ce n’est pas une belle déclaration à faire à la personne aimée »…

Inoubliable

Mais aujourd’hui, on le sait, François Hollande n’est plus président.

Et son amour pour la comédienne est on ne peut plus d’actualité.

Il lui a même rendu un hommage appuyé en ces termes dans son dernier livre, Les leçons du pouvoir, paru aux éditions Stock : « Je peux le dire aujourd’hui : la tendre et délicate attention de Julie a été durant ces trois dernières années un inestimable soutien. Solidaire, présente, mais suffisamment éloignée de la scène publique pour rester elle-même. Sans avoir besoin de jouer un rôle, elle était là, avec cette aspiration au bonheur qui rend la vie plus douce. Même à l’Élysée. »

Cette cascade de confidences sur les sentiments qui l’unissent à sa belle devait forcément se manifester dans un geste fort.

Un geste symbolique, libre, qui s’est déroulé aux yeux de tous, et qui a eu lieu le 16 juin : un mariage !

Une union sous le signe de la joie et du soleil, qui accueillait à Marseille de prestigieux invités, comme Christian Estrosi, maire de Nice, et sa femme, Laura, accompagnés de leur fillette, Bianca, sans oublier la comédienne Charlotte de Turckheim…

Julie Gayet, toute vêtue de blanc, un sourire comme inscrit à jamais sur son joli visage, rayonnait de bonheur.

François Hollande, dans un élégant costume porté sur une chemise blanche, semblait le plus heureux des hommes. à la mairie de Marseille, entouré d’amis, chacun, à l’instar du couple Gayet-Hollande, a vécu un moment inoubliable.

Il faut dire que c’était pour célébrer les noces d’un homme fort sympathique et très apprécié du public que les invités à cette cérémonie avaient fait le déplacement.

Celles de Franz-Olivier Giesbert et de sa compagne depuis plus de quatorze ans, Valérie Toranian. Franz-Olivier, ancien directeur de la rédaction du Point, est actuellement l’un des chroniqueurs de l’émission de Thierry Ardisson, Les Terriens du dimanche.

Et sa nouvelle épouse est l’ex-directrice de la rédaction du magazine Elle, aujourd’hui à la tête de La revue des deux mondes.

Elle partage avec son compagnon la passion des mots et de l’écriture.

Rencontre

Franz-Olivier se mariait samedi pour la troisième fois, bien persuadé que celle-ci serait la dernière !

Agés respectivement de 69 et 56 ans, les deux amoureux ont vécu ce moment magique dans la joie et la bonne humeur !

Aucune ombre n’est venue troubler ce doux recueillement…

Et c’est à peine si l’on a remarqué, dans la grande bâtisse de la mairie, que François Hollande s’éloignait un moment pour suivre le premier match de la Coupe du monde dans lequel jouait la France, une rencontre qui l’opposait à l’Australie.

Neuf minutes après le coup d’envoi, l’ancien président était devant la télévision…

Les deux buts marqués par les Bleus ont peut-être apporté une liesse supplémentaire à cette belle cérémonie.

Il est probable qu’en voyant ses amis se marier, la belle Julie Gayet ait pensé au jour où son président et elle convoleraient en justes noces.

A moins que le couple ait décidé de ne pas accomplir cet acte symbolique, comme François Hollande l’exprimait avec humour dans son dernier opus :
« Mariage pour tous, sauf pour moi ! »…

Laurence PARIS

À découvrir