France Dimanche > Actualités > Frank Michael : “Je risquais un AVC !”

Actualités

Frank Michael : “Je risquais un AVC !”

Publié le 9 janvier 2016

Sans cette opération � de la dernière chance, le crooner Frank Michael qui fête quarante ans de carrière aurait pu rester paralysé, voire pire…

Pour célébrer quarante ans de chansons et d’amour avec son public, le plus romantique de nos crooners, Frank Michael, souhaitait, comme à son habitude, que tout soit parfait. Une tournée événement à travers toute la France, la Belgique, l’Espagne, ainsi qu’un nouvel album Mes premiers amours (1975-1985), ressemblant quarante des plus grands succès de ses débuts étaient au programme.

Un marathon d’enregistrements-répétitions-promotions-concerts qui ne faisait pas peur à l’interprète de Toutes les femmes sont belles, malgré ses 68 ans. Néanmoins, alors que cette grande fête battait son plein, que les fans étaient plus que jamais au rendez-vous, que son dernier opus était très attendu et que ses galas affichaient quasiment tous complets, le chanteur a été victime d’un grave souci de santé.

->Voir aussi - Frank Michael : Une si terrible agonie !

Un problème qui, à quelques jours voire quelques heures près, aurait pu lui être fatal. En effet, le 9 octobre dernier, alors que personne n’avait rien vu venir, les admirateurs de la star restaient stupéfaits en lisant le message posté sur la page Facebook officielle de leur idole :

« En raison d’un problème de santé, Frank Michael et le producteur de sa tournée n’ont pas d’autre choix que de se résoudre à reporter les spectacles prévus jusqu’à la fin du mois d’octobre. Frank souhaite présenter ses excuses à tous ses fans pour les désagréments occasionnés. Même avec la meilleure volonté du monde, il lui serait impossible de se produire sur scène actuellement. »

->Voir aussi - Frank Michael : "Quand je suis né, pesais 5,5 kg !"

Fatale

Que lui arrivait-il donc ? Lui qui, un mois auparavant, le 7 septembre très précisément, paraissait tellement en forme lors du festival Foire en scène de Châlons-en-Champagne. Tel un éternel jeune homme, l’idole des séniors avait, ce soir-là, fait valser jusqu’au bout de la nuit un public littéralement conquis.

Alors que s’était-il passé ensuite pour que le chanteur belge soit contraint, contre toute attente, d’annuler plusieurs dates de sa grande tournée anniversaire ? On connaît aujourd’hui la réponse à cette question légitime : l’artiste a frôlé la mort.

Et si cette issue fatale a été évitée de justesse, c’est grâce au bilan de santé exhaustif auquel Frank Michael s’astreint chaque année. « Tous les ans, je fais un check-up complet, a-t-il confié dans les colonnes du magazine Ciné Télé Revue. Et lors de la coronographie [technique d’imagerie médicale utilisée en cardiologie pour visualiser les artères coronaires, ndlr], on a repéré qu’une carotide était en partie bouchée, qu’il y avait un rétrécissement. »

Frank n’a pas tout de suite mesuré la gravité de la situation et à quel point le temps pressait.

Urgence

« J’aurais préféré que l’opération ait lieu en décembre car j’avais des concerts en octobre, et la sortie de mon nouvel album, mais le médecin a insisté pour qu’on ne tarde pas », a-t-il encore expliqué. Le chanteur prend alors conscience qu’il doit se faire opérer de toute urgence, car il s’expose à un potentiel accident vasculaire cérébral.

« La carotide alimente le cerveau en sang et je risquais un AVC, a-t-il en effet confirmé. Vous pouvez vous retrouver paralysé, voire mourir. Et on ne sait pas dire quand ça va se produire : ça peut être dans cinq ans comme dans un mois ! On a donc programmé l’intervention deux semaines après. »

Frank Michael a donc été opéré au CHU de Liège. Une chirurgie qui s’est déroulée avec succès. Et après plusieurs semaines de convalescence, le crooner a annoncé son grand retour sur scène qui a eu lieu à Barcelone, le 5 novembre dernier, la veille de la sortie de son nouveau disque.

Un retour qui a bien sûr ravi et rassuré ses millions d’inconditionnels. « Faites attention à vous, a déclaré l’une de ses admiratrices sur le Facebook officiel de la star, on veut vous entendre chanter encore longtemps. »

Françoise, une autre fan, lui a écrit : « Super ce retour ! Ces concerts vont te redonner la superforme et tu vas faire des heureux. En avant la musique ! » Quant à Francine, elle le met en garde : « Qu’il prenne soin de lui. Il n’a plus vingt ans. Bises et à bientôt sur scène. »

Autant de marques d’affection qui, on l’imagine, sont allées droit au cœur de l’artiste. Lui qui confie : « J’essaie toujours de rester positif. Et ce qu’il y a de plus positif dans la vie, c’est l’amour qu’on peut porter à une personne ou celui qu’on partage avec un parent ou un ami… »

Ou avec une foule d’aficionados, comme à Tubize, en Belgique, le 10 janvier prochain, ou à Tours, le 23 janvier. Car Frank Michael a Encore quelques mots d’amour à nous chanter.

Laura Valmont

À découvrir