France Dimanche > Actualités > Frédéric François : Il fête ses 50 ans d’amour !

Actualités

Frédéric François : Il fête ses 50 ans d’amour !

Publié le 3 novembre 2019

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Frédéric François

C’est dans une prestigieuse salle parisienne que Frédéric François l’interprète de “Mon cœur te dit Je t’aime” a célébré cet anniversaire, devant des milliers de fans.

Si certains chanteurs écrivent des chansons pour dire « Je veux être un homme heureux », d’autres le sont, tout simplement. C’est le cas de Frédéric François, 69 ans. Et ce 12 octobre, il a en effet célébré un anniversaire qui a fait battre son cœur encore plus fort : ses cinquante ans d’amour avec son public !

Ce soir-là, c’est dans la magnifique salle parisienne du Grand Rex que le compositeur a voulu partager ce moment avec ceux qui l’aiment. Les anonymes, qui le suivent depuis tant d’années, mais aussi ses amis. Dans la salle de 2 800 places pleine à craquer, de fidèles compagnons de route avaient tenu à célébrer le Sicilien. Hervé Vilard, Dave et même Michel Drucker… Ceux qui ne pouvaient être là avaient enregistré des messages, qui ont été diffusés sur l’écran géant de la salle : Annie Cordy, Patrick Sébastien, Claude Barzotti, Adamo, Danièle Gilbert, Roberto Alagna…

Ému de recevoir tant de preuves d’amour, le chanteur, à la tête de 40 millions de disques vendus, a confié à l’AFP : « De là-haut, mon père doit être fier de moi. » Il repensait à cet homme, qui, au café de Lercara Friddi, le village natal du chanteur, clamait, en écoutant son fils jouer de la guitare, qu’il deviendrait une star… Si les gens riaient alors, se moquant de ce père aveuglé par sa fierté paternelle, aujourd’hui, c’est la joie que l’interprète de Mon cœur te dit je t’aime, distille lors de ses tours de chant. « Quand je regarde en arrière, je vois Francesco, le petit garçon que j’étais et qui, à 11 ans, chantait en public pour la première fois. Je me vois un peu plus tard dans un orchestre de bal avec un premier cachet que j’offre à ma mère, heureux comme tout », a-t-il encore confié.


Si ses parents sont hélas aujourd’hui partis, on sait bien que pour Frédéric, rien n’est aussi important que la famille. Ce 12 octobre, bien sûr, tous les Barracato – le vrai nom du chanteur – étaient là, à commencer par son épouse, Monique, à ses côtés depuis quarante-neuf ans, ses enfants, petits-enfants, frères, neveux… Et c’est dans une ambiance chaleureuse que le concert s’est déroulé, le chanteur interprétant ces tubes qui nous ont tous accompagnés : Je t’aime à l’italienne, Je n’ai jamais aimé comme je t’aime, Laisse moi vivre ma vie…

« On a dit que j’étais un chanteur à minettes. Je suis très fier de l’avoir été. Aujourd’hui, je suis aimé par les mamans, les mamies, a aussi expliqué Frédéric à l’AFP. C’est merveilleux ! Une chanson populaire se chante encore trente-cinq ans après, et vos enfants la fredonnent »…

Michel Drucker ne pouvait que faire sienne cette pensée. S’il avait quitté son canapé rouge pour emprunter un siège du Grand Rex, il a tenu à monter sur scène pour montrer son attachement à Frédéric. « Ce soir, j’aimerais que tous les intellectuels soient présents pour que tu leur donnes une leçon d’amour, a-t-il déclaré, un grand sourire aux lèvres, avant d’être ovationné. Et je te donne rendez-vous dans dix ans, pour continuer à faire la fête ! »

Pour ceux qui ne voudraient pas attendre dix ans pour revoir le beau Frédéric, sachez que vous pourrez le retrouver le 25 octobre 2020, sur la scène de l’Olympia ! En tout cas, nous, nous y serons…

Laurence PARIS

À découvrir