France Dimanche > Actualités > Frédéric François : Pour ses 60 ans, il joue aux cow-boys et aux Indiens !

Actualités

Frédéric François : Pour ses 60 ans, il joue aux cow-boys et aux Indiens !

Publié le 18 juin 2010

  Ce jour-là, le chanteur Frédéric François devait juste souffler ses 60 bougies en petit comité. Et puis surprise : 150 amis l'attendaient !

Il est en pleine forme et ça se voit ! On en oublierait presque qu'il y a quelques mois, Frédéric François était hospitalisé, terrassé par la fatigue. « La vie est faite de hauts et de bas, et je dois dire qu'aujourd'hui, je suis bien en haut de la pente !» vient-il de nous rassurer.

Il est d'attaque, donc, pour passer le cap fatidique de la soixantaine ! Un événement qui n'a pas l'air de le tourmenter plus que ça : « Mon ami Salvatore Adamo m'a dit que j'allais devenir un " sexygénaire". J'ai trouvé ça très amusant !»

Comme il nous l'avait déjà dit, en mars dernier ( voir France Dimanche n ° 3314 ), ce père de quatre enfants et autant de petits-enfants n'a vraiment pas l'impression d'avoir son âge. C'est pourtant bien 60 bougies que le Sicilien a soufflées, le jeudi 3 juin dernier, dans sa maison de la province de Liège, en Belgique.

->Voir aussi - Frédéric François : "J'aurais pu faire une crise cardiaque"

« Je ne voulais pas faire de fête particulière pour cet anniversaire. La journée, j'ai donc fait un peu de tennis. Et le soir, nous avons dîné paisiblement devant un magnifique coucher de soleil. J'étais déjà super content ...»

Ce que Frédéric ne savait pas, c'est que, deux jours plus tard, ses proches lui réservaient une gigantesque surprise. « Pour le samedi soir, je voulais juste faire un petit barbecue en amoureux avec ma femme... Je lui avais demandé d'acheter des brochettes !»

Festivités

Ça tombait bien, le barbecue était déjà inscrit au programme. En revanche, Frédéric François ne savait pas que son épouse avait déjà prévu de quoi nourrir près de 150 convives ! En employant divers subterfuges, Monique a réussi à l'envoyer faire un tour chez son fils Anthony, qui vit tout près de leur maison. C'est là qu'ont finalement eu lieu les festivités.

« Je devais aller lui rendre visite parce que, soi-disant, il déprimait. En m'approchant de chez lui, je ne comprenais pas pourquoi il y avait autant de voitures garées dans la rue. J'entendais de la musique et des gens qui s'amusaient dans son jardin. Pensant qu'il était avec des amis à lui, je ne voulais pas le déranger, alors j'ai fait demi-tour. Quand, soudain, j'ai vu une centaine de personnes, qui étaient cachées derrière une haie, me courir après dans la rue. Tous déguisés en cow-boys et en Indiens ! Je ne comprenais pas ce qui m'arrivait ...»

Grosse émotion !

Tout était imaginé pour que cette fête entre amis soit inoubliable : un taureau métallique pour s'essayer au rodéo, des projections de westerns pendant le repas, un orchestre pour l'animation, et bien entendu du champagne ! Autant dire que Frédéric, qui prépare son prochain album ( sortie prévue en octobre ), avant une grande tournée en 2011, en a eu plein les yeux et les oreilles.

« Après avoir dansé toute la nuit sur de la country, je suis allé me coucher, vers les 4 heures du matin. Mais d'autres ont poursuivi la fête jusqu'à l'aube !»

On se serait vraiment cru au Far West ! Un plaisir immense pour Frédéric, qui avoue avoir toujours aimé regarder les westerns, avec une prédilection pour les Indiens. Comme quoi, Frédéric a gardé une âme d'enfant...

Barbecue, champagne et gâteau d'anniversaire. " Auguri Francesco", " Félicitations François", en sicilien Il y a quelques mois, il était très fatigué. Ce pique-nique improvisé est aussi pour Frédéric François une jolie façon de rendre grâce à la vie !

Philippe Callewaert

À découvrir