France Dimanche > Actualités > Gad Elmaleh : Foudroyé par un virus !

Actualités

Gad Elmaleh : Foudroyé par un virus !

Publié le 10 avril 2015

De retour d’un voyage en Thaïlande, l’humoriste Gad Elmaleh, � alité � depuis deux semaines, ne parvient pas à recouvrer son légendaire dynamisme.

Quelle terrible maladie peut bien clouer au lit un humoriste dans la fleur de l’âge, aimant le sport et la vie saine, et qui ne consomme ni alcool ni tabac ? La pathologie doit être sévère, puisqu’elle oblige cette force de la nature qu’est Gad Elmaleh, 43 ans, à rester chez lui depuis la fin du mois de mars !

Selon nos informations, les premiers signes de ce mal se sont manifestés lors d’un voyage en Thaïlande. En effet, par un tweet daté du 26 mars, le comédien informait ses fans qu’il était en voyage à Pattaya, sur le tournage de la nouvelle comédie du réalisateur Franck Gastambide, qui a déjà signé, en 2012, Les kaïra.

L’ambiance sur place semble joyeuse, puisque le comédien avoue, dans un autre tweet : « Fin d’une semaine de tournage de fou. Grosse rigolade. » Il faut dire que, dans cette comédie au scénario tenu top secret, Gad Elmaleh apparaît aux côtés de Ramzy Bedia et Malik Bentalha, deux acteurs connus pour être de sacrés fêtards.

Pour ajouter à l’ambiance générale, le nouveau look imposé par le rôle – cheveux longs (grâce à une perruque) et moustaches à la Tom Selleck –, est irrésistible, et l’acteur doit jouer une scène avec une magnifique femelle orang-outan, du nom de Nathalie ! Hilarité garantie…

Groggy

Seule ombre au tableau, pour participer à ce drôle de tournage, qui a commencé mi-mars, le comique avait dû annuler sa présence au traditionnel Bal de la rose, manifestation organisée le 28 mars à Monaco par la Fondation princesse Grace, et où était présente sa compagne Charlotte Casiraghi. Gageons qu’il était heureux de retrouver sa famille après ce séjour éreintant…

C’est lors de son retour en avion, le 28 mars, que l’état de santé de l’humoriste se serait dégradé. Avant d’embarquer à l’aéroport de Pattaya, il se serait en effet senti groggy. Puis, pendant le vol, des fièvres se seraient emparées de l’acteur, pris de soudains tremblements et de frissons.

Pire : une fois arrivé chez lui, il se serait trouvé dans l’incapacité de se déplacer ! Contraint de rester au lit, il a tout de même eu la force d’envoyer un nouveau tweet, révélateur de son piètre état : « Back from Pattaya, la grippe m’a accueilli à l’aéroport. »

Le lendemain, malgré la visite d’un médecin, la situation ne s’est pas améliorée, bien au contraire. Et il a eu beau se soigner, le virus n’a pas le moins du monde été impressionné, si l’on en croit le message de Gad Elmah du 31 mars : « Merci pour tous vos messages. Love and Fervex. »

Au fil des jours, et malgré un repos total, la grippe n’a pourtant pas l’air de vouloir l’abandonner. Ajoutez à cela un état de stress qui s’aggrave, Gad ayant des dates de spectacle prévues, le 6 avril au Havre et le 10 avril au Casino de Paris. Brûlant de fièvre, courbaturé, il est contraint d’annuler les représentations de Sans Tambour.

« Toujours au lit… », a-t-il encore posté, désolé. Avant d’ajouter : « Tellement triste de devoir annuler mes shows cette semaine. À très vite. »

Une information aussitôt reprise, le mardi 7 avril, par le site de Paris Normandie, qui indique qu’à l’heure actuelle, aucune date de report n’est prévue pour son one-man-show prévu au Havre… «Les billets sont remboursés dans les points de vente où ils ont été achetés », précisent nos confrères dans un communiqué laconique. À ce stade, on imagine aisément l’inquiétude de Charlotte, qui, en femme aimante, est restée depuis le 30 mars au chevet de son amoureux.

Gad Elmaleh fond bleuUne inquiétude partagée par les nombreux fans de Gad Elmaleh. Car une grippe, aussi carabinée soit-elle, ne peut immobiliser un artiste d’une telle énergie. Et inévitablement, ses admirateurs se demandent si l’humoriste n’aurait pas contracté un mal plus grave, lors de son exténuant voyage en Thaïlande.

En effet, les spécialistes des virus asiatiques le savent : ce pays est une destination sensible où nombre de touristes contractent des pathologies dont ils mettent des mois, parfois des années, à se remettre.

Précautions

Ainsi, le célèbre Guide du routard nous apprend que, là-bas, les parasites intestinaux sont fréquents. C’est pourquoi il faut impérativement éviter les contacts avec les eaux douces stagnantes, les boues et certains légumes. Gad Elmaleh, emporté dans le tourbillon euphorique du tournage, a-t-il pris toutes ces précautions ?

Plus préoccupant, encore : les virologues de l’Institut Pasteur nous rappellent que dans cette contrée, le virus de l’hépatite A, transmis par l’alimentation, est omniprésent. C’est pourquoi la vaccination des voyageurs est recommandée avant tout séjour.

On ne peut qu’espérer que Gad ait été immunisé contre cette terrible maladie. Dernier risque, mais pas des moindres : la leptospirose, en augmentation dans ce pays. Cette terrifiante affection est, rappelons-le, transmise par l’eau polluée par des déjections de rats. Pendant les treks ou les randonnées sauvages, les touristes sont donc priés de redoubler de précautions…

Sur le tournage de Franck Gastambide, Gad, qui a tout de même vécu à côté d’un grand singe, savait-il qu’il était exposé à cette foule de virus ? On en doute…

Quoi qu’il advienne, notre seul souhait est que l’acteur n’ait attrapé aucune de ces maladies dévastatrices. Et que Gad Elmaleh soit, au terme de sa convalescence, très vite de retour sur scène pour nous faire rire aux larmes…

Vanessa Roudet

À découvrir

Sur le même thème