France Dimanche > Actualités > Geneviève de Fontenay : "Avec Xavier, on va lancer un autre concours !"

Actualités

Geneviève de Fontenay : "Avec Xavier, on va lancer un autre concours !"

Publié le 9 avril 2010

Elle n'en pouvait plus d'être traitée comme une potiche. Geneviève de Fontenay quitte Miss France. À 77 ans, une nouvelle vie commence avec le soutien de son fils et de ses comités régionaux.

Il semblerait que la rupture soit définitivement consommée entre Geneviève de Fontenay et les dirigeants d'Endemol, qui produisent depuis huit ans le concours Miss France. « Je ne vends pas mon âme pour ces gens-là, s'est exclamée la dame au chapeau. Ils sont allés trop loin !»

On savait que les relations avec ses employeurs étaient tendues depuis un moment. Après l'affaire Valérie Bègue, en 2008, la goutte d'eau qui a fait déborder le vase, c'est la présence, dans La ferme célébrités, autre programme d'Endemol, de Kelly Bochenko, ancienne Miss Paris destituée pour des photos dénudées.

La colère de la présidente du comité Miss France est telle qu'elle va jusqu'à attaquer ses employeurs aux prud'hommes « pour rupture de contrat de travail sur le plan de l'éthique et de la morale »!

->Voir aussi - Geneviève de Fontenay : "Je suis passée au bloc pour la première fois !"

Et à ceux qui prétendent qu'elle aurait été manipulée par son fils Xavier, elle rétorque : « J'ai ma liberté de penser. Je ne suis ni gâteuse, ni manipulée et ce n'est pas aujourd'hui que je vais renoncer à ce qui était toute ma vie. »

N'allez donc pas croire qu'à 77 ans, celle qui a tenu à bout de bras le mythique concours, créé il y a plus de cinquante ans, compte prendre sa retraite de sitôt. Passionnée jusqu'au bout des ongles, Geneviève a plus d'un tour dans son chapeau puisqu'elle envisage de lancer son propre concours de beauté en 2011.

Une élection qui n'entrerait en aucun cas en concurrence avec la Société Miss France puisque rien, selon Mme de Fontenay, ne l'empêche d'organiser un autre concours de beauté avec une autre dénomination. Heureusement, la dame peut déjà compter sur le soutien d'une grande majorité des comités régionaux ainsi que sur celui de son fiston qui n'a guère apprécié de voir sa mère se faire mettre sur la touche.

« Il m'a toujours dit qu'à Endemol, ils se foutaient de ma pomme, a-t-elle confié à Télé 2 semaines. À travers moi, sa fierté a été touchée. » Et d'ajouter dans France-Soir : « Nous sommes soudés comme les doigts de la main et je vous assure qu'à nous deux nous allons faire quelque chose dont on n'a pas fini d'entendre parler. »

Engagements

En attendant, elle devrait honorer jusqu'à la fin de l'année l'ensemble des engagements pris avec les comités locaux. Mais il se pourrait bien que l'édition des Miss France 2011 soit amputée de sa célèbre ambassadrice.

Reste à savoir comment va s'appeler ce nouveau concours. Une chose est sûre, les critères de sélection y seront toujours aussi stricts. Comme Geneviève de Fontenay l'a déclaré à la radio : « Celles qui veulent écarter leurs cuisses, elles iront chez Endemol. » Les futures candidates n'ont qu'à bien se tenir !

Philippe Callewaert

À découvrir

Sur le même thème