France Dimanche > Actualités > Geneviève de Fontenay : Elle veut créer son parti politique !

Actualités

Geneviève de Fontenay : Elle veut créer son parti politique !

Publié le 18 mars 2019

À 86 ans, l’ancienne patronne de Miss France, Geneviève de Fontenay, souhaite prendre la direction d’un parti 100% Gilets Jaunes !

L’octogénaire, de nouveau présidente ? C’est en tout cas l’idée que Geneviève de Fontenay a confié poursuivre.

Après avoir dirigé pendant plus de trente ans le célèbre comité Miss France, celle qui a cédé sa place à Sylvie Tellier aimerait désormais prendre la tête d’un parti politique. Et pas n’importe lequel puisqu'elle souhaite s’engager auprès des gilets jaunes.

« C'est la seule opposition politique, cette France qui se soulève. C'est ma France, celle chantée par Jean Ferrat. Il ne faut pas résumer leurs actions à cette minorité de casseurs ou d'antisémites que je condamne fermement [...] Il faudrait créer un nouveau parti politique qui s'appellerait Les démocrates républicains. Je suis prête à en prendre la présidence », a-t-elle lâché au cours d’une interview pour Le journal du Centre.


Ce n’est pas la première fois que Geneviève de Fontenay s’engage en politique. En 2002, elle avait notamment soutenu la candidature d’Arlette Laguiller (Lutte Ouvrière) aux Présidentielles.

Plus récemment, c’est au côté du président des « Patriotes », Florian Philippot, que la dame au chapeau a souhaité afficher son opposition à la politique d’Emmanuel Macron. Un duo qui n'a d'ailleurs pas perduré dans le temps.

Au cours de cette interview, elle a de nouveau critiqué le travail du président de la République, révélant au passage converser régulièrement avec lui au téléphone. « Je l'appelle Emmanuel. J'évoque avec lui tous les sujets d'actualité, comme la taxe d'habitation, la non-taxation des gens les plus riches... Je lui ai souvent dit qu'il avait une banque à la place du cœur, a-t-elle révélé. Un jour, je lui ai proposé d'arrêter mes critiques. Il m'a dit : 'Non, non, continuez' ».

Sur les réseaux sociaux, les réactions mi- amusées, mi- ulcérées ne se sont pas faites attendre. « Quelqu’un peut me rappeler en quoi #GenevieveDeFontenay a une quelconque légitimité pour s’exprimer sur des sujets politiques, sociaux, sociétaux et même culturels ? » ; « Mamie fait de la résistance », « C’est une blague ? La maison de retraite vous attend madame !!! », ont posté pêle-mêle les internautes. 

Une question demeure : est-ce que les manifestants sont prêts à voir Geneviève de Fontenay troquer son éternel tailleur et son immuable chapeau pour un gilet jaune ? C’est difficile d’y croire.

Julia NEUVILLE

À découvrir