France Dimanche > Actualités > Geneviève de Fontenay : « Je veux partir tranquille »

Actualités

Geneviève de Fontenay : « Je veux partir tranquille »

Publié le 26 mars 2019

Pour le jour de sa mort, l’ancienne patronne de Miss France, Geneviève de Fontenay, a tout prévu !

Le rendez-vous est déjà pris. Seule la date et les circonstances demeurent inconnues. A 86 ans pourtant, l’ancienne patronne du comité Miss France sait que chaque jour la rapproche de son dernier souffle. Une fatalité à laquelle elle a souhaité se préparer…

À l’instar d’Alain Delon ou Brigitte Bardot, Geneviève de Fontenay a déjà pris ses dispositions pour le jour où elle rejoindra l’autre rive. « Pour mes obsèques, je ne veux pas de cérémonie », a-t-elle confié au Journal du Centre le 17 mars dernier. Une demande qui n’est pas sans rappeler la dernière volonté de Karl Lagerfeld qui, lui aussi, souhaitait partir en toute discrétion.

Car pour l’après, Geneviève de Fontenay ne souhaite qu’une chose : rejoindre les êtres aimés que la vie lui a arrachés trop tôt. « Je veux directement être mise en cimetière pour rejoindre mon fils Ludovic et mon compagnon Louis », continue-t-elle pour nos confrères.


Si sa dernière demeure est toute décidée, Geneviève de Fontenay a également confié ses dernières volontés en ce qui concerne ses possessions. Elle l’assure : elle n’a « pas de richesse, ni de bijoux, ni de biens » et son fils a « déjà vendu le titre de Miss France ». « Il m’a donné 10% », a-t-elle ajouté.

Pour autant, il y a « des souvenirs, des documents, des meubles » qu’elle ne souhaite pas voir disséminer aux quatre vents. « Je suis locataire. [...] J’aimerais que [Xavier, son fils] achète l’appartement dans lequel je vis pour le donner ensuite à mes deux petites filles. […] Je ne voudrais pas que tout soit dispersé, je veux partir tranquille. »

 En attendant, Geneviève de Fontenay n’a pas confié si elle souhaitait également être enterrée vêtue de son immuable chapeau et de son éternel tailleur. Un mystère que personne n’est d’ailleurs pressé d’élucider.

Julia NEUVILLE

À découvrir