France Dimanche > Actualités > Geneviève de Fontenay : Une brutale disparition !

Actualités

Geneviève de Fontenay : Une brutale disparition !

Publié le 28 septembre 2018

Depuis plus d’une semaine, Geneviève de Fontenay, l’ex-présidente du Comité Miss France n’a plus donné signe de vie…

Depuis quelques jours, la Dame au chapeau semble avoir tiré sa révérence. Un silence inquiétant de la part de Geneviève de Fontenay. Même si, il y a deux ans, l’ex-présidente du Comité Miss France avait officialisé son retrait des concours de beauté, expliquant au Monde : « Dans cette société qui part en vrille, je ne me sens plus dans mon élément », elle avait continué à se manifester, et à donner son point de vue sur l’actualité. 

Preuve en est, à la fin du mois d’août, elle n’avait pas mâché ses mots en s’adressant par SMS à son « ex-coup de foudre », Emmanuel Macron, lui reprochant de donner trop d’importance aux rois du ballon rond : « Stop aux remises anarchiques de la Légion d’honneur, notamment celles que vous destinez aux footballeurs ! Quelle injure pour les trois derniers récipiendaires que vous avez célébrés aux Invalides : Simone Veil, Jean d’Ormesson et le colonel gendarme Arnaud Beltrame », faisait-elle savoir, visiblement très remontée contre le président de la République.


Mais depuis peu, ses emballements et ses colères ont disparu de la Toile, comme si Geneviève s’était mise aux abonnés absents. Et, hélas, son absence risque de durer très longtemps. Car le samedi 22 septembre, selon un communiqué émanant de son attaché de presse, ses comptes Facebook et Twitter ont été odieusement piratés ! Un post honteux avait envahi sa page. On y voyait une photo d’elle avec, en médaillon, Sylvie Tellier, directrice générale actuelle de la société Miss France, le tout accompagné de ce message : « Cette fois c’est trop… Sylvie Tellier est une grosse pute ! Je le dis haut et fort ! À bon entendeur. »

Extrêmement choquée par cette attaque inqualifiable, Geneviève a répliqué : « Regrettant vivement cet incident, signe d’une dérive de la société, je présente mes sincères excuses à Sylvie Tellier, et j’annonce définitivement quitter les réseaux sociaux. » Quelques heures plus tard, elle nous confiait, le cœur brisé : « Je suis blessée qu’on puisse m’attribuer de tels propos sur Sylvie que j’estime beaucoup ! Nous subissons une atmosphère de violences verbales et physiques ! » 

Espérons que cet incident n’aura pas trop atteint la pauvre Geneviève. Et, que bientôt, elle retrouvera l’envie de revenir commenter l’actualité, à sa façon, avec ses mots et son caractère uniques.

Laurence PARIS

À découvrir