France Dimanche > Actualités > Georges Pernoud : c’est 
la fin !

Actualités

Georges Pernoud : c’est 
la fin !

Publié le 5 mai 2017

À bientôt 70 ans, le présentateur de “Thalassa”, Georges Pernoud, se prépare à mener son dernier combat…

Le capitaine de Thalassa s’apprête à larguer les amarres ! Depuis la première émission, le 27 septembre 1975, le créateur du magazine de la mer nous fait rêver devant les plus beaux panoramas de la planète. Seulement voilà, après près de 42 ans de bons et loyaux services, Georges Pernoud a décidé de quitter le navire France 3.

L’ancien cameraman, devenu producteur puis animateur, a annoncé la nouvelle officiellement, le 21 avril dernier : « Après le mois d’août, l’émission continuera sans moi », a-t-il révélé à TV Magazine. Ce grand voyageur aurait-il envie de poser ses valises ? Ou, plus grave, des ennuis de santé le contraindraient-ils à rester à terre ? Non, rassurez-vous, Georges Pernoud va bien.

En revanche, son bébé, un peu moins… Depuis la nouvelle programmation, décidée par la directrice de France 3, Dana Hastier, avec une diffusion par mois, contre trois auparavant, le célèbre présentateur sait en effet que Thalassa n’a plus le même succès d’audience, et regrette, amer, qu’elle soit « devenue un bouche-trou ». Pragmatique, il a ajouté : « Je ne sais pas qui la présentera et je ne vais pas m’en mêler. Je finalise mon départ et j’ai d’autres projets. »

->Voir aussi - Georges Pernoud : Ses tristes adieux à Thalassa !

Celui qui fêtera ses 70 ans le 11 août insiste pour faire savoir qu’il ne prend pas sa retraite. Au contraire : le vieux loup de mer n’entend pas lâcher le gouvernail. Il veut en effet vadrouiller avec sa canne de marcheur autour des ports pour tenter d’apporter des solutions à un problème qui l’obsède depuis longtemps : la sauvegarde des océans, de plus en plus menacés par les activités humaines.

Cimetière

Lutter contre la mort annoncée de nos fonds sous-marins, de sa faune magnifique et de sa flore si fragile, tel est le défi que s’est lancé le journaliste. Car même si les cris d’alerte sur l’état des mers et de leurs ressources maritimes se multiplient, Georges Pernoud sait que cela ne suffit pas. Trop de gens ignorent encore les désastres provoqués par la pollution, la surpêche, ou les forages intensifs.

À ce jour plus de 150 millions de tonnes de déchets flottent sur nos océans, un chiffre qui pourrait doubler d’ici 2050. Si l’on ne réagit pas, les océans deviendront un gigantesque cimetière qui comptera plus de plastique que de poissons. Très déterminé, le journaliste entend également rencontrer des scientifiques et des personnalités engagées dans la protection de l’environnement, comme Nicolas Hulot, pour l’aider dans cette délicate mission.

Mais, dans l’immédiat, Georges Pernoud n’a pas encore pris le large. En mai et en juin, nous le retrouverons à la barre de ses deux derniers magazines, dans lesquels il nous présentera ses reportages préférés…

Nina Collombe

À découvrir