France Dimanche > Actualités > Gérard Darmon : "Ma vie partait en cacahuète"

Actualités

Gérard Darmon : "Ma vie partait en cacahuète"

Publié le 17 février 2022

.photos:romain-doucelin-/-bestimage

Gérard Darmon était récemment au coeur d’une polémique après ses attaques contre Edwy Plenel, de Mediapart. L’acteur sous le feu des projecteurs en a profité pour se confier sur une période difficile de sa vie lors de laquelle il aurait pu sombrer…

Il déclare, dans l'édition de Paris Match du 17 févirer, être agacé par le fait de n'avoir reçu aucune récompense au cours de sa carrière au cinéma et au théâtre. Gérard Darmon se demande s’il n’a pas tout simplement été boudé par la profession… L'acteur confie sa frustration à ce sujet à nos confrères et rappelle qu’il a notamment été nommé deux fois pour le César du meilleur acteur dans un second rôle, sans pour autant le remporter. Il avoue : « Sur le moment, ça me fait chier ».


Il ajoute que « Pour Astérix, tout le monde voulait que Jamel l’obtienne » mais que c'était « évident » que s’ils étaient deux acteurs du même film nommés dans deux catégories différentes, il ne l'aurait pas. « Et c'est ce qui s'est passé. Ils l'ont filé à Bernard le Coq… comme son nom l’indique », se souvenait Gérard Darmon. Le comédien, qui soupçonne donc d’avoir été snobé par le milieu, ne s’est pas arrêté là et a mentionné d’autres occasions lors desquelles il aurait pu remporter un prix.

« Quand pour Les princes, de Tony Gatlif, ils nomment celle qui joue ma femme, une Andalouse qui a deux scènes et demie, et que moi rien du tout, j'ai les boules. Quand en 1997, je joue au théâtre Le roman de Lulu avec Sandrine Kiberlain, la pièce a huit nominations aux Molière et rien pour moi », rappelle-t-il avec amertume. L’homme de 73 ans qui souligne qu’on le disait « arrogant, agressif avec les critiques » a aussi profité de son interview pour en dire davantage sur sa vie personnelle.

Sous le feu des projecteurs depuis son clash avec Edwy Plenel, Gérard Darmon est de retour au théâtre dans la pièce baptisée Une situation délicate, de Gérard Sibleyras et adaptée de la comédie d’Alan Ayckbourn. Auprès de Paris Match, l’acteur de Family Business est revenu sur une période difficile de sa vie… Retour à la fin des années 1990 lorsqu'il souffre de dépression. « Ma vie partait en cacahuète suite à une rupture amoureuse », dévoile-t-il sans pour autant révéler l’identité de celle qui lui aurait brisé le coeur. On se souvient, cela dit, qu'à l’époque, il était en couple avec l’actrice Mathilda May, avec laquelle il a eu deux enfants : Sarah et Jules.

Le comédien aurait pu sombrer et être rattrapé par ses vieux démons en replongeant dans la drogue mais il n’en fera rien. Il déclare : « J'avais déjà arrêté. Fumer de l'herbe c'était quasiment culturel chez moi. Les autres drogues, j'en ai eu une consommation très aristocratique, très luxueuse... Je n'en fais pas un étendard ». Gérard Darmon se souvient que c’est son rôle d’Amonbofis dans Astérix : mission Cléopâtre qui lui a permis de sortir de cet état de dépression.

Kahina Boudjidj

À découvrir