France Dimanche > Actualités > Gérard Depardieu : Il dit tout sur son rapport à l'alcool !

Actualités

Gérard Depardieu : Il dit tout sur son rapport à l'alcool !

Publié le 26 novembre 2015

Bon vivant, Gérard Depardieu est surtout un bon et généreux bavard ! Pour la promotion de son nouveau livre, Innocent, l'immense acteur revendique ses dérapages et son amour de la bouteille...

Les interviews de Gérard Depardieu ressemblent souvent à des sketchs tant l'immense acteur ne connaît pas la langue de bois !  « Je revendique complètement ma connerie et mes dérapages, écrit-il en quatrième de couverture d'Innocent, Je ne cherche pas à être un saint. Je ne suis pas contre, mais être un saint, c'est dur. La vie d'un saint est chiante. Je préfère être ce que je suis". 

Pour la promotion de sa toute dernière autobiographie, Gérard Depardieu est donc resté fidèle à lui-même. "J’ai eu mes périodes de connard total, s'est-il confié à William Leymergie pour Télématin, que je revendique et que j’assume. C’est formidable d’être un con et de s’en apercevoir (…). Je ne juge pas les connards."

--> Lire aussi : Gérard Depardieu : Banni !

Depardieu, de son propre et fier aveu, appartient "à la catégorie des connards rigolos" !

Car Mammuth, pour reprendre l'un de ses derniers personnages, est un bon vivant, un adepte de la gueule de bois et de la bonne bouteille. L'année dernière, il révélait notamment l'ordinaire d'une journée arrosée au magazine So Film : "Ça commence à la maison, racontait-il, avec du cham­pagne ou du vin rouge, avant 10h00. Puis encore du cham­pagne. Puis du pastis, peut-être une demi-bouteille. Puis le repas, accom­pa­gné de deux bouteilles de vin. Dans l'après-midi, cham­pagne, bière, et encore du pastis vers 17h00, pour finir la bouteille. Plus tard, de la vodka et/ou du whisky."

Cependant, il ne faut pas croire que Gérard Depardieu assume totalement son amour de la bouteille. Au contraire même, il affirme à Leymergie que "c’est d’une tris­tesse totale quand on se rend compte qu’on est addict à quelque chose."

Mais attention lâche-t-il, "les alcooliques anonymes, c'est de la merde. Ça te donne envie de boire à mort." Le comédien s'imagine ainsi se présenter à une de leur réunion dans une scène hilarante : "Je m'appelle Gérard, j'ai bu treize bouteilles de vin rouge, trois bouteilles de pastis et de whisky..."

--> Lire aussi : Gérard Depardieu : Il s’est converti à l’islam !

Pour lui, la thérapie des alcooliques anonymes repose sur "le narcis­sisme, parce que quand on s’in­té­resse à vous, explique l'acteur, vous êtes heureux". Alors s'il n'a pas de solution à ses problèmes d'alcoolisme, Gérard Depardieu connaît au moins le remède anti-gueule de bois :  "Tout ce dont vous avez besoin, confiait-il, c'est une sieste de 10 minutes, et voilà, un peu de vin rosé et tu te sens frais comme un gardon. » Ce soir à 20h40, Gérard Depardieu sera l'invité de La Grande Librairie, sur France 5. L'interview promet d'être animée ! En toute sobriété ?

Stéphane Joly

À découvrir