France Dimanche > Actualités > Grégory Fitoussi : Il est devenu acteur par hasard !

Actualités

Grégory Fitoussi : Il est devenu acteur par hasard !

Publié le 25 décembre 2018

Grégory Fitoussi, l’un des héros du “Bureau des légendes”, ne pensait pas qu’il serait comédien.

Alors que la plupart des comédiens rêvent de cette carrière depuis l’enfance, et font des pieds et des mains dans l’espoir de percer, l’acteur remarqué dans les séries Engrenages et Le bureau des légendes, diffusé en ce moment sur Canal +, n’a jamais vraiment eu la vocation.

En fait, le jeune homme ne savait pas vers quelle voie se tourner et s’était inscrit à l’université, sans avoir une réelle attirance pour les amphithéâtres et les travaux dirigés, jusqu’à ce qu’il croise la route d’une directrice de casting qui l’a poussé à passer des essais.

Mais, en dépit de l’insistance de sa nouvelle amie, Grégory a hésité dans un premier temps à transformer ces mêmes essais.

En fait, c’est vraiment par hasard qu’il s’est lancé dans cet univers très concurrentiel, comme il nous l’a confié : « Même si j’adorais le cinéma, je ne me destinais pas du tout à ça. Je n’avais même jamais osé y songer tant cela me paraissait inaccessible. Néanmoins, sur les conseils d’une femme, j’ai tenté le coup. J’ai préparé une scène d’Un monde sans pitié, le film d’Éric Rochant, et ç’a été une révélation. Je me suis dit : “Waouh, si c’est ça jouer, alors je signe tout de suite !” »

Le beau brun, à l’époque âgé d’une vingtaine d’années, a donc laissé tomber sans regret sa licence en médiation culturelle et communication : « De toute façon, je venais de me faire piquer en train de tricher aux partiels et de prendre un zéro. Alors c’était très mal parti. Du coup, je n’ai plus jamais remis les pieds en fac. »

Un choix assumé, qu’à 42 ans, il ne regrette pas un seul instant, mais qui a réclamé à l’apprenti comédien de surmonter sa nature plutôt réservée. « Je suis assez timide », a-t-il avoué. Mais cela ne se remarque pas à l’écran tant il a su dompter le trac initial qui lui nouait l’estomac : « Je travaille à ne plus me mettre de pression pour quoi que ce soit. Il faut arrêter de s’emmerder avec des peurs débiles. Ce n’est pas grave ce que l’on fait, au contraire, on donne du plaisir tout en en prenant. Il y a pire ! »

Ce d’autant plus que sa maîtrise de l’anglais lui a offert l’occasion de tourner avec Brad Pitt dans World War Z : « C’était un truc de dingue ! Au début, ne voulant surtout pas l’emmerder, je restais très discret. Et voyant ça, c’est lui qui est venu vers moi. Une très belle expérience ! » Et il garde encore de nombreux vœux à exaucer en tant que comédien : « J’aimerais jouer une femme, un fou, un génie, un muet… »

Alors ne soyez pas surpris si vous le voyez bientôt porter la jupe. 

Caroline BERGER

À découvrir