France Dimanche > Actualités > Gregory Lemarchal : Céline Dion a été odieuse avec lui !

Actualités

Gregory Lemarchal : Céline Dion a été odieuse avec lui !

Publié le 16 juin 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Malgré l'admiration de Grégory Lemarchal pour la diva québécoise, celle-ci n'a pas répondu aux dernières volontés du prodige trop tôt disparu…

Il aurait eu tout juste 38 ans ce jeudi 13 mai… Cela fait quatorze ans que l'ange à la voix cristalline, atteint de mucoviscidose, a pris son envol. C'était le 30 avril 2007, il avait 24 ans à peine. À jamais il restera dans le cœur des Français qui ne l'oublient pas. Parce que le talent, la douceur et la gentillesse sont éternels.


Depuis son décès, sa famille et ses proches n'ont pas cessé le combat et luttent au quotidien pour que cette maladie génétique soit mieux connue, mieux prise en charge et qu'un traitement efficace puisse voir le jour. Interviewée dans les colonnes de notre confrère Télé-

Loisirs, la maman de Greg, Laurence, évoque le travail accompli et ne tarit pas d'éloges sur celle qui fut son grand amour, Karine Ferri – dont elle est restée proche et qu'elle appelle toujours affectueusement « ma belle-fille ». En revanche, Laurence Lemarchal ne mâche pas ses mots pour exprimer la rancœur qu'elle éprouve à l'encontre de la star internationale, Céline Dion.

De son vivant, Grégory nourrissait pourtant une véritable passion pour la diva québécoise. C'est simple, il connaissait tous ses tubes par cœur et fredonnait tous ses airs depuis l'âge de 15 ans. Au fil des années, il avait développé une immense admiration pour celle qui est devenue une star planétaire. « C'est une diva, elle m'a conquis. Cela ne s'explique pas, c'est comme cela. Et si un jour, j'ai la chance de chanter avec elle, ce sera un aboutissement », disait-il alors. Amateur de voix, il chante en duo avec les célébrités du moment, tels Andrea Bocelli ou Hélène Ségara. Et lors de son parcours à la Star Academy, il a l'occasion de faire un duo virtuel avec sa préférée, Céline. Le 7 septembre 1994, il entonne Sous le vent par écran interposé avec celle qui a ravi son cœur depuis sa plus tendre enfance. Le moment est magique et il interprète le titre avec une immense émotion qui emporte tous les téléspectateurs présents ce soir-là : « C'est comme si je quittais la terre… » Reste que le duo est bien virtuel et que le rêve de Greg demeure toujours aussi vivace.

En octobre 2005, la chance lui sourit enfin : c'est dans les coulisses de la Star Academy 5 que le jeune Grenoblois a l'occasion de rencontrer en chair et en os son idole, de passage à Paris. Aucun duo n'est alors prévu mais le chanteur réussit à lui faire passer une lettre. Il est parfois plus facile de s'exprimer par écrit que de vive voix. Dans cette missive rédigée de sa main, il lui fait part de son désir de chanter un jour en live avec elle, au profit de son combat contre la maladie. Qu'elle choisisse la date et l'heure, il sera bien au rendez-vous… Greg sait à quel point Céline est sensibilisée par la lutte contre cette maladie, sa nièce Karine, la fille de sa sœur aînée Liette, ayant souffert du même mal que lui.

Mais la lettre de Greg demeurera sans réponse. « Elle n'a jamais donné suite », déplore sa maman qui affirme que son fils avait alors été « très déçu ». Forcément, on le comprend. Et Laurence Lemarchal 'ajouter : « Moi, j'étais très triste pour ui ! »

Or ces sentiments de déception et de tristesse ne se sont pas atténués au fil du temps. Aujourd'hui, Laurence éprouve même de la rancœur envers Céline Dion qui devrait revenir en France à l'automne 2023. Elle semble très remontée face à la diva qui a tout simplement ignoré la demande son fils.

sait une première soirée spéciale à laquelle participait justement la star. Si celle-ci s'est alors montrée très respectueuse et sensible, en évoquant le tragique destin du jeune prodige, la moutarde est montée au nez de la mère du chanteur défunt, outrée de voir que la diva se répandait en condoléances, alors qu'elle n'avait même pas su exaucer son dernier vœu. « J'étais très en colère. À ses paroles entendues ce soir-là, j'aurais préféré des actes… » conclut celle qui ne semble pas prête à lui pardonner.

D'autant que Céline a aussi, par la suite et à de nombreuses reprises, rendu hommage à sa nièce Karine, décédée de cette maladie génétique en 1993 à l'âge de 16 ans. En chantant Vole, merveilleux titre écrit à sa mémoire par Jean-Jacques Goldman.

Gageons qu'à l'occasion de l'anniversaire des 20 ans de la Star Academy célébré par TF1 lors d'un documentaire diffusé en prime le samedi 22 mai prochain, les portes du château de Dammarie-les-Lys s'ouvriront une fois encore sur le visage et le corps gracile de cet ange qui a rejoint les étoiles.

À découvrir

Sur le même thème