France Dimanche > Actualités > Grégory Lemarchal : Plus vivant que jamais, deux ans après sa mort !

Actualités

Grégory Lemarchal : Plus vivant que jamais, deux ans après sa mort !

Publié le 15 mai 2009

Vaincu par la mucoviscidose le 30 avril 2007, le cher disparu Grégory Lemarchal est toujours dans les cœurs, et reste un exemple pour tousVaincu par la mucoviscidose le 30 avril 2007, le cher disparu Grégory Lemarchal est toujours dans les cœurs, et reste un exemple pour tous

Nul n'a oublié ce jeune homme courageux qui, le 22 décembre 2004, remportait la finale de la saison 4 de la Star Academy. Deux ans après la disparition de Grégory Lemarchal, le 30 avril 2007, le chanteur est toujours dans nos cœurs et reste un exemple pour tous !

Il est même plus vivant que jamais ! Partout dans notre pays, les hommages à ce grand artiste se multiplient. Un phénomène qui s'est même récemment intensifié. En effet, en adoptant le projet de loi « Don de vie don de soi » comme grande cause nationale 2009, l'Assemblée nationale a trouvé en Grégory le « leader » idéal pour susciter la générosité des Français.

L' « Association Grégory Lemarchal » fait partie des huit associations qui représentent cette cause durant toute l'année aux côtés, par exemple, de l' « Association Laurette Fugain » ou « Vaincre la mucoviscidose ». Le but premier de cette action est d'informer et sensibiliser le grand public au don du sang et autres produits sanguins, de moelle osseuse, d'organes...

->Voir aussi - Grégory Lemarchal : Il sauve des vies par-delà la mort

Les parents de Grégory, Laurence et Pierre, sa sœur, Leslie, et son ex-compagne, Karine Ferri, savent que c'est ce qu'il aurait voulu. Ils mènent donc cette lutte en son nom. Membres du conseil d'administration de l' « Association Grégory Lemarchal », ils ont déjà obtenu de beaux succès.

Il y a quelques mois, nous vous avions parlé de la magnifique rénovation du service de pneumologie de l'hôpital Foch de Suresnes (Hauts-de-Seine), menée pour près de 750.000 euros. Cette somme importante avait été prélevée sur les fonds récoltés sur le seul nom de Grégory.

De même, lorsque TF 1 avait diffusé deux émissions hommages, en mai et décembre 2007, vous aviez été des centaines de milliers à répondre à l'appel aux dons. Grâce à vous, les hôpitaux de Versailles, Rennes, Toulouse et Grenoble devraient bientôt toucher des subsides.

Et c'est loin d'être fini. Les émissions télé, le single Les fleurs de l'éternité d'Harlem de la Star Academy, le succès du livre Mon frère, l'Artiste, signé Leslie Lemarchal, l'album La voix d'un ange et ses quelque 650.000 exemplaires vendus, toutes ces actions ont permis de récolter beaucoup d'argent.

Mais la mucoviscidose n'est pas vaincue pour autant et frappe près de 6.000 personnes aujourd'hui en France. Il faut persévérer... De nombreuses actions sont donc menées, telle la tournée de Pierre, chanteur comme son fils Grégory. Baptisé Pierre Lemarchal chante Lama, son spectacle est l'occasion de rendre un double hommage : au grand Serge et à son fils disparu.

Quête

Accompagné d'un accordéon et d'un clavier, Pierre Lemarchal interprète par ailleurs La quête, chanson de Brel que Grégory avait chantée a capella à l'Olympia. Le 16 mai, Pierre est à Bassens (Savoie) et le 5 juin à Jarcieu (Isère). Tous les bénéfices seront, bien sûr, reversés à l'association...

Les 19 et 25 mai, trois chorales chantent également à Limoges au profit de l'association. Les 23 et 24 mai, des spectacles musicaux seront donnés à Valenciennes (Nord) et Tournefeuille (Haute-Garonne)...

Des exemples choisis parmi les centaines de généreuses actions qui fleurissent à travers tout le pays. Des gestes d'amour qui permettront de financer la recherche contre la mucoviscidose et les soins prodigués aux malades. À l'image d'un Téléthon ou d'un Sidaction, la mémoire d'un Grégory Lemarchal soulève des montagnes tant est restée vive l'émotion qu'il avait suscitée chez ses fans.

Et cette formidable vague n'est pas près de retomber. Le jeune homme est aujourd'hui adulé par des enfants qui sont trop jeunes pour l'avoir découvert en 2004 et, chaque année, son prénom est donné à près de 400 bébés ! Une icône est née, tout simplement...

Aurélien Chamouard

À découvrir