France Dimanche > Actualités > Grichka et Igor Bogdanoff : Scandale aux obsèques

Actualités

Grichka et Igor Bogdanoff : Scandale aux obsèques

Publié le 23 janvier 2022

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

À l'heure du profond recueillement autour des deux cercueils, plusieurs polémiques ont entaché ces funérailles…

Ils étaient nombreux, ce lundi 10 janvier, à l'église de la Madeleine, pour cet ultime hommage aux deux frères, victimes du Covid à six jours d'intervalle. Au premier rang, la nombreuse famille d'Igor : son ex-femme Amélie de Bourbon-Parme, et leurs fils, Alexandre, 10 ans, et Constantin, 7 ans ; sa première épouse, la comtesse Ludmilla d'Oultremont, et leurs enfants, Wenceslas, 27 ans, Sasha, 32 ans et Anna, 30 ans, ainsi que sa dernière compagne, l'actrice Julie Jardon. Était aussi présente, Chaymae, qui partageait la vie de Grichka depuis quelques mois.


Parmi la foule massée sur le parvis, quelques visages connus : l'ancien ministre Luc Ferry, Julien Lepers, Cyril Hanouna, Jean-Claude Darmon, Pierre-Jean Chalençon, et celui qui créa le scandale, Francis Lalanne. C'est le visage découvert qu'il a assisté à la cérémonie, marquée par deux moments poignants. Amélie de Bourbon-Parme s'est ainsi adressée à Igor : « Tu n'es plus là mais vivant dans notre cœur », et leur fils aîné, après lecture d'une lettre de saint Paul, a déclaré : « Seigneur, je te confie mon papa et Grichka »…

La dignité n'a hélas pas toujours marqué ces adieux. De trop nombreux téléphones portables ont en effet filmé l'arrivée des cercueils et les larmes des proches. Et Francis Lalanne s'est encore distingué à l'issue de la messe, assurant à propos des défunts à nos confrères du Parisien que « le vaccin ne les aurait pas protégés davantage ».

Affirmation réfutée le soir même dans Touche pas à mon poste, sur C8, par un médecin présent sur le plateau : « S'ils avaient été vaccinés, on peut penser qu'ils seraient encore là aujourd'hui ». Il a aussi démenti la folle rumeur selon laquelle les frères Bogdanoff seraient morts d'un cancer. « Ils étaient en bonne santé. Hélas, ils ont fait une forme grave du Covid 19 ».

Les cercueils des deux jumeaux quittent l'église de la Madeleine à Paris, lundi 10 janvier en fin d'après-midi.

Bien loin de ces polémiques, les deux frères ont été inhumés, dans la plus stricte intimité, mercredi 12 janvier, à Saint-Lary (Gers), leur village natal…

Lili CHABLIS

À découvrir

Sur le même thème