France Dimanche > Actualités > Guy Carlier : Il a frôlé la mort…

Actualités

Guy Carlier : Il a frôlé la mort…

Publié le 18 février 2019

Sans une aide extérieure, le chroniqueur Guy Carlier ne serait probablement plus de ce monde…

240 kilos. C’est le poids atteint par Guy Carlier au cours de sa vie. Touché par boulimie, le chroniqueur de « On ne peut pas plaire à tout le monde » (France 3) en a souffert presque toute sa vie.  

Après des années de silence, l’homme de 69 ans aujourd’hui acceptait de se confier en 2006 sur son combat contre la maladie dans son livre « Le cœur au ventre » : « Très tôt dans ma vie, j’ai eu peur, […]. Très vite, j’ai calmé ces tourments en bouffant. Mais, très vite, également, j’ai compris deux choses. D’abord que cette boulimie était « anormale », et comme pour un enfant tout ce qui est anormal est « mauvais », je fus convaincu d’être « mauvais » ».

Souffrant d’obésité morbide et ne parvenant pas à contrôler ses troubles alimentaires compulsifs, Guy Carlier vivait chaque jour avec une épée de Damoclès au-dessus de la tête : risque de cancer de la prostate, du colon et de la vésiculaire biliaire, risque cardiovasculaire et de diabète accrus, etc… Les conséquences du surpoids sur la santé sont multiples.


Il y a dix ans pourtant, l’ancien chroniqueur de Marc-Olivier Fogiel a fait une rencontre déterminante selon Jean-Michel Cohen… Une rencontre qui lui a permis de sortir de cette spirale infernale. « Grâce à moi, Guy Carlier a perdu 125 kilos. », a confié le nutritionniste - qui a également soigné Valérie Damidot - dans les colonnes d’Ici Paris.

En 2016 effectivement, Guy Carlier confiait, triomphant, au magazine VSD : «  La boulimie, c’est bien fini. J’ai perdu 120 kilos en dix ans ». Et au médecin d’ajouter cette semaine : « Cet homme devrait être mort depuis dix ans. Je lui ai sauvé la vie, il va d’ailleurs le raconter dans un livre ».

Estelle LAURE

À découvrir