France Dimanche > Actualités > Harry et William : Les dessous de leur rupture !

Actualités

Harry et William : Les dessous de leur rupture !

Publié le 11 novembre 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Dans un livre brûlot, l'historien britannique Robert Lacey révèle pourquoi les fils du prince Charles, Harry et William, sont fâchés à mort…

Kate, le nœud de la guerre

Lorsque William a appris que son frère comptait épouser Meghan – une Américaine, de surcroît déjà divorcée ! – quelques mois seulement après leur rencontre, il aurait tout tenté pour que ce mariage ne se fasse pas. Son stratagème ? Demander de l'aide à leur oncle Charles, le frère de Diana, afin qu'il dissuade son neveu de commettre une telle erreur. Mais quand Harry a appris ce qui se tramait dans son dos, il aurait vu rouge, puis, lorsque la couronne a refusé que sa belle actrice porte la même tiare que sa belle-sœur Kate lors de la cérémonie de mariage, il aurait littéralement « explosé » ! Même si ce refus était motivé par des raisons protocolaires, Harry resterait persuadé que William s'arrange toujours pour que sa femme ait le meilleur rôle. « Tout ce qu'elle veut elle, elle l'aura ! », aurait-il même lâché plus d'une fois en parlant du traitement de faveur que réserve la reine à la femme de son frère.


Archie, otage d'une lutte fratricide

Autre sujet de discorde entre les deux frères : la façon dont Harry et Meghan ont annoncé aux Britanniques la naissance de leur premier enfant. Lorsque William a découvert que le couple n'avait pas hésité à faire une entorse à la tradition royale en rendant public l'heureux événement, le 6 mai 2019, sur Instagram, sans même prendre la peine de prévenir d'abord Buckingham, le fils aîné du prince Charles serait entré dans une colère noire. Pour faire payer à Harry ce grave manquement au protocole, il aurait alors décidé de n'aller embrasser son petit neveu… que huit jours plus tard ! De plus, l'usage aurait voulu que le duc et la duchesse de Sussex révèlent rapidement les noms des parrains et marraines du bébé, or ces derniers ont attendu plus de six mois après le baptême d'Archie pour le faire. Une attitude jugée désinvolte par William, et qui n'a sûrement rien arrangé.

Un coup de fil assassin

Le prestigieux titre militaire de « capitaine général des Royal Marines » a été momentanément retiré à Harry en mars dernier en raison du « Megxit ». Or, l'armée britannique aurait souhaité que ce titre très convoité revienne aussitôt à William ! Mais c'est en mars 2021, à l'issue des douze mois probatoires accordés par Elizabeth II, que la reine – qui approuve totalement cette idée – devrait rendre la nouvelle officielle. Un sacré coup dur pour Harry qui aimerait, selon Robert Lacey, reprendre certaines fonctions militaires. Cerise sur le gâteau, William n'aurait rien trouvé de mieux que de narguer son frère au téléphone, le rendant « furax ».

Déjeuner fatal

Le 8 janvier dernier, la reine avait organisé une réunion familiale à Sandringham durant laquelle le prince Harry s'était entretenu avec sa grand-mère ainsi qu'avec le prince Charles et son frère, afin de négocier les termes de son départ. Une rencontre électrique car William, débarqué à la dernière minute, n'aurait pas caché son courroux contre celui « qui nuisait à l'intégrité de la couronne », pour reprendre les termes de Robert Lacey. Autre révélation choc : avant ce rendez-vous, la reine avait organisé un déjeuner afin que les deux frères enterrent, en tête-à-tête, la hache de guerre. Mais William, voulant bien montrer qu'il se rangeait du côté de la monarchie, a préféré zapper… laissant son frérot seul devant son assiette !

Le portrait de la discorde

D'après Robert Lacey, un portrait officiel de la famille royale aurait également suscité un fort sentiment d'injustice chez le prince Harry. Sur la photo, tous les héritiers vivants – et non ceux considérés « de réserve » – sont représentés, ce qui exclut donc Harry, qui est désormais à la 6e  place dans l'ordre de succession au trône (William est en 2e  position, après leur père Charles, tandis que son fils George hérite, quant à lui, de la 3e ). Un cliché qui a meurtri le duc de Sussex car, comme l'affirme le biographe britannique : « Le plan de représentation de la ligne directe de succession royale a été soutenu avec enthousiasme par le prince William… C'était comme si Harry était devenu sans frère. »

Le choix d'Elizabeth

Même s'il a décidé d'aller vivre à Los Angeles, Harry ne supporterait pas de voir que son frère, son épouse Kate et leurs trois enfants sont devenus les coqueluches de sa grand-mère. L'ex-chouchou de Sa Majesté tombé en disgrâce en vouerait une jalousie féroce à William, le point de non-retour ayant été le message télévisé de la reine lors de ses vœux de Noël, l'année dernière, au cours duquel elle a officialisé l'élimination de Harry et Meghan…

• Battle of Brothers. William, Harry and the Inside Story of a Family in Tumult [La Bataille des frères. William, Harry et l'histoire d'une famille en plein tumulte, ndlr], de Robert Lacey, éd. Harper, 20 £ (non traduit).

Valérie EDMOND

À découvrir