Helena Noguerra : Triste face au temps qui passe…

Publié le 26 janvier 2018

C’est dans deux ans qu’Helena Noguerra passera la barre de la cinquantaine.

« Je ressens des petites tristesses parfois face au temps qui passe », a confié Helena Noguerra dans les colonnes de Télé Star cette semaine. Pour la sœur de Lio, l’heure du bilan des cinquante ans approche à grands pas. À 48 ans, elle ose se confier sur ses doutes, ses peines et ses joies, confrontés aux années qui défilent et qui ne reviendront pas.

Avec déjà trente-huit ans de carrière, la belle a déjà eu une vie bien remplie. Toute sa vie, elle a jonglé entre sa carrière d’actrice, d’écrivaine, de chanteuse, d’auteur de théâtre et même sa vie de femme et de maman comblée. C’est peut-être pour ça, qu’à l’approche du demi-siècle, ce qu’il y a de plus effrayant pour elle, c’est :  «  le champ des possibles [qui] se restreint et [de comprendre] que la vie sera très courte ».

Car en temps qu’actrice, le temps qui passe c’est aussi un autre regard qui se pose sur vous et d’autres rôles qui se présentent à vous : "Le visage se détruit un peu et la gravité apparaît plus que lorsque vous aviez les traits bien lisses et bien mignons", a-t-elle expliqué. Et de continuer : "Sans doute aussi que les gens du métier ne pensent plus à moi pour me déshabiller, puisque je ne suis plus à un âge que l'on déshabille. », même si elle avoue en être « plutôt heureuse ».


Si elle qualifie le temps qui passe « de flippant », elle n’oublie pas cependant que ça à quelque chose de « merveilleux » aussi.

Aujourd’hui, l’actrice de l’« Arnacœur » l’affirme : ce que le temps lui a pris, il le lui a rendu d’une certaine manière en liberté. Grâce aux années et un travail sur elle-même, elle affirme « oser plus » et avoir réglé un certain « problème de légitimité ».

Même si Helena Noguerra semble un peu redouter les années qui passent, elle affirme pourtant déjà aimer sa « cinquantaine qui arrive ». 

Estelle LAURE

À découvrir