France Dimanche > Actualités > Hélène Ségara : Enfin un espoir de guérison ?

Actualités

Hélène Ségara : Enfin un espoir de guérison ?

Publié le 15 décembre 2016

Depuis plus de deux ans, la chanteuse Hélène Ségara se bat contre une maladie qui lui cause des troubles à l’œil droit. Mais la recherche avance pour tenter de trouver un remède.

Si sur le plan professionnel tout va bien pour Hélène Ségara, grâce à ses apparitions dans l’émission "La France a un Incroyable Talent" et la sortie d’un nouvel album "Amaretti", l’artiste est toujours en proie à un mal qui la ronge de l’intérieur.

Lire aussi --> Hélène Ségara : Elle a voulu disparaître !

Deux ans auparavant, dans l’émission de Sophie Davant, "Toute une Histoire", Hélène Ségara avait révélé souffrir d’une maladie auto-immune rare, qui lui a causé une perte de la vue de l’oeil droit. Heureusement, grâce à un traitement à base de cortisone, la chanteuse a réussi néanmoins à stabiliser sa vue.

Début 2015, Hélène Ségara restait néanmoins encore dans le flou, les médecins n’arrivant pas à mettre un terme sur son mal. « On n’a toujours pas trouvé ce qui m’arrive, J’ai arrêté les traitements lourds. Ma vue subsiste grâce à des implants au coup par coup, tous les quatre mois », évoquant des implants médicamenteux qu’on lui place directement dans la fibre musculaire pour plus d’efficacité.

Lire aussi --> Hélène Ségara : Ses enfants sont ses fans !

Pour autant, pas de quoi être découragé pour la chanteuse qui souhaite comprendre d’où vient cette maladie. A force de détermination et de soutien de la part des médecins, le travail porte ses fruits. La star, qui a pris part à des essais cliniques, voit ses efforts se concrétiser. L’Institut de la Vision vient de trouver des pistes qui expliqueraient cette perte de la vue. Une nouvelle qui ravit la chanteuse de 45 ans.

« Les équipes du professeur Sahel ont un début de piste très sérieux pour expliquer certaines dégé­né­res­cences ocu­laires. Elles ont trouvé un point commun à tous les cas inex­pliqués comme le mien. Si leurs hypo­thèses sont confir­mées, beau­coup de gens pour­ront retrou­ver leur vue et ça sera grande une première mondiale, confirme Hélène Ségara. Le Profes­seur Sahel et ses équipes vont travailler à la mise en place d’un proto­cole d’es­sai. Je compte orga­ni­ser un nouveau dîner de gala courant 2017 pour lever des fonds supplé­men­taires et ainsi les aider dans leurs travaux de recherche. »

Même si tout n’est pas fini, l’espoir est enfin permis pour Hélène Ségara, ainsi que pour des milliers de personnes qui souffrent du même mal.

Grégory Giraud

À découvrir