France Dimanche > Actualités > Hélène Ségara : Les médecins ne peuvent rien pour elle !

Actualités

Hélène Ségara : Les médecins ne peuvent rien pour elle !

Publié le 7 août 2015

  Même si Hélène Ségara a arrêté les traitements lourds, sa maladie reste toujours une énigme…Même si Hélène Ségara a arrêté les traitements lourds, sa maladie reste toujours une énigme…

Le titre de son dernier album sonne comme un symbole prometteur : Tout commence aujourd’hui. Et, d’une certaine manière, c’est vrai que, pour Hélène Ségara, tout commence aujourd’hui, puisqu’elle vient d’entamer sa grande tournée d’été, événement qui ne s’était pas produit depuis longtemps.

En plus, dans quelques mois, elle rejoindra l’équipe de La France a un incroyable talent.

Inefficace

Bref, ça redémarre pour Hélène qui se réjouit de la tournée : « C’était une des choses qui me manquaient le plus, a-t-elle confié à Télé Star. J’étais tellement émue lors de la première date que les larmes coulaient toutes seules. Et le public pleurait autant que moi ! Des sensations comme ça, il faut les savourer vraiment. »

Malheureusement, ce nouveau départ ne signifie pas que les ennuis de la chanteuse sont oubliés. Bien au contraire, dans la mesure où, comme elle vient de le révéler, elle sait désormais que les médecins sont désarmés face au mal qui la ronge et qu’ils ne peuvent pas faire grand-chose pour elle !

Pendant des mois, Hélène Ségara s’est battue, a tout enduré pour ne pas perdre l’usage de son œil gauche, une catastrophe qui la menace suite à une maladie rare qu’elle a développée il y a deux ans. Elle s’était pliée sans protester aux lourds traitements à la cortisone qui l’avaient fait enfler d’une façon aussi inquiétante que rapide.

Hélène à l'écharpeAu point que la pauvre avait dû s’exiler à Los Angeles pour ne plus avoir à subir les questions et les regards, à propos de son brusque changement physique.

Ces traitements, elle a finalement décidé d’y mettre un terme. Parce qu’elle va mieux ? Hélas non ! Si la star a jeté l’éponge, c’est parce que ceux-ci ne servaient à rien, les médecins s’avouant impuissants face à son mal.

« On n’a toujours pas trouvé ce qui m’arrive, a-t-elle avoué dans son interview. J’ai arrêté les traitements lourds. Ma vue subsiste grâce à des implants au coup par coup, tous les quatre mois. » Hélène veut parler des implants médicamenteux qu’on lui place directement dans la fibre musculaire pour plus d’efficacité.

Un traitement dont nul ne sait combien de temps il sera efficace, puisque la maladie qui la frappe reste elle-même méconnue.

Mais, pour l’instant, en ce mois de juillet plein de soleil et d’espoir, Hélène Ségara ne veut penser qu’aux retrouvailles avec ses fans !

Didier Balbec

À découvrir