France Dimanche > Actualités > Hugues Aufray : Une douloureuse séparation !

Actualités

Hugues Aufray : Une douloureuse séparation !

Publié le 15 septembre 2016

Alors qu’il va fêter ses 65 ans de mariage avec sa femme, Hélène, Hugues Aufray, âgé de 87 ans, a décidé de bouleverser sa vie.Alors qu’il va fêter ses 65 ans de mariage avec sa femme, Hélène, Hugues Aufray, âgé de 87 ans, a décidé de bouleverser sa vie.

Il va fêter cette année ses noces de palissandre avec celle qu’il appelle son âme sœur, la danseuse Hélène Faure. Ils se sont dit « oui », il y a soixante-cinq ans.

Comme le chantait Jacques Brel, leur couple a jusqu’alors traversé tous les orages et a trouvé une façon harmonieuse de vivre ensemble, tout en restant libres. Ainsi, depuis onze ans, Hugues Aufray partage également sa vie avec Muriel…

--> Voir aussi : Hugues Aufray : Sa mère cachée, ses pulsions suicidaires, la star se dévoile comme jamais !

Mais, il y a peu, le chanteur de 87 ans a décidé de bouleverser son existence. Aurait-il choisi de quitter sa chère Hélène ? De rompre avec Muriel ? Rassurez-vous, l’interprète de Stewball demeure fidèle à ses amours. S’il se sépare, c’est tout simplement de sa maison de Marnes-la-Coquette (dans les Hauts-de-Seine), ainsi qu’il vient de le révéler sur sa page Facebook. Rien de grave donc. Sauf que quitter ces murs, où il s’était constitué un clan avec sa femme, leurs deux filles, Marie et Charlotte, et leurs maris, leurs cinq petits-enfants et une arrière-petite-fille, c’est aussi refermer le livre de ses plus chers souvenirs…

Dans cette demeure régnait en effet une ambiance chaleureuse de famille soudée. C’est là que celui qui a fait connaître Bob Dylan au public français a composé nombre de ses tubes, dans son studio installé au sous-sol. Là aussi où, entouré de la forêt qui lui apportait sérénité et inspiration, il a vécu heureux.

Cette maison lui avait également permis de renouer avec un ami perdu de vue pendant trente ans. En 2005, Johnny Hallyday s’était installé à côté de chez lui. Grâce à cette amitié retrouvée, Hugues avait signé chez Universal, lui qui avait été privé de maison de disques pendant vingt-cinq ans.

Cette séparation, Hugues Aufray l’a mûrie pendant un an. Elle vient de prendre effet, intervenant au moment où il avoue lui-même être « parvenu dans la dernière ligne droite de sa vie ».

Une période pleine de promesses artistiques : c’est en effet pour réaliser son rêve d’enfant contrarié (son père qui lui avait interdit de s’inscrire aux Beaux-arts), qu’il tire un trait sur quarante-cinq ans d’amour avec ce lieu magique.

À Marly-le-Roi, dans la demeure du sculpteur Aristide Maillol où il a posé ses valises, Hugues Aufray s’installe. Avec une seule idée en tête : se livrer à son autre passion, la sculpture.

Claude LEBLANC

À découvrir