France Dimanche > Actualités > Ingrid Chauvin : Dévastée par la mort de Laure !

Actualités

Ingrid Chauvin : Dévastée par la mort de Laure !

Publié le 6 décembre 2019

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Ingrid Chauvin

Ingrid Chauvin a été bouleversée par la disparition de sa consœur.

Ces derniers mois, la comédienne semblait avoir renoué avec le bonheur. Celui d’avoir récemment fêté ses huit ans de mariage avec le réalisateur Thierry Peythieu, un moment de joie qu’elle a partagé sur Instagram en publiant de touchants clichés de son couple : « Aimer est un sentiment qui nous rend immuablement heureux… Joyeux anniversaire de mariage mon amour », écrivait-elle à l’adresse de son époux, également metteur en scène de la plupart des épisodes de Demain nous appartient

Enfin, la talentueuse miss Chauvin savourait sa joie d’interpréter Chloé Delcourt dans la série de la Une, aux côtés, entre autres, d’Alexandre Brasseur et de Clément Rémiens. Même si, devant les caméras, elle retrouvait une situation pas très éloignée de ce qu’elle vit dans la réalité. En effet, dans Demain nous appartient, son personnage, maman de deux enfants, essaie sans succès d’avoir un troisième bébé. Et ceux qui aiment Ingrid ne peuvent ignorer que l’actrice et son époux, après avoir eu la douleur de perdre, en 2014, leur petite Jade à l’âge de 5 mois, victime d’une malformation cardiaque, n’ont eu de cesse, ensuite, de tout faire pour adopter un troisième enfant.


Mais à ce moment de sa vie où la comédienne semblait enfin avoir surmonté toutes les épreuves du passé, où le souvenir de ses souffrances s’évanouissait face à de belles perspectives, soudain, comme une malédiction, la mort a de nouveau frappé.

Ce lundi 18 novembre, elle a en effet appris la disparition d’une personne très chère à son cœur, avec laquelle elle avait partagé tant de choses : les joies et les blessures de la vie, le bonheur de tourner ensemble… Laure Killing, de quelques années son aînée, était pour elle un peu comme une grande sœur. En 2005, les deux actrices avaient joué côte à côte dans Dolmen, la formidable saga d’été de TF1. Laure y interprétait Armelle de Kersaint, tandis qu’Ingrid incarnait le rôle principal, celui de Marie Kermeur.

En se retrouvant des années plus tard, sur le tournage de Demain nous appartient, les deux femmes s’étaient sans aucun doute réjouies de partager à nouveau une aventure fabuleuse. « Sur le plateau, l’ambiance est formidable, on rit beaucoup, avait confié Laure Killing à My TF1, en août 2017. Chaque acteur aide son partenaire, les équipes sont soudées. […] C’est un bonheur d’aller travailler… »

Mais en mars 2018, les scénaristes de la série avaient décidé de supprimer son personnage d’Élisabeth Vallorta, la faisant succomber à une dose massive de bêtabloquants administrée par un tueur en série. Le public avait regretté sa disparition du feuilleton pour ce qui restera, hélas, son dernier grand rôle à la télévision. Étrange coïncidence, le 13 novembre, cinq jours avant la mort de Laure, les téléspectateurs la découvraient une ultime fois dans « Mère et fille », le troisième épisode de Nina, la série hospitalière de France 2, où elle jouait la maman d’une patiente.

Dans la vraie vie, Laure Killing pouvait être fière de sa fille Camille. À l’été 2018, elle se félicitait ainsi en publiant un selfie d’elles deux sur les réseaux sociaux : « Bac mention très bien, hypokhâgne – khâgne, et maintenant admise au Celsa… La meuf, c’est ma fille. On est contente. »

La comédienne de 60 ans avait confié il y a quelque temps : « Dans la vie, je suis plutôt une rigolote. » Pourtant, l’existence n’avait pas toujours été tendre avec elle. En 2009, elle avait en effet eu le cœur brisé : son compagnon, l’écrivain et producteur de cinéma Bernard Lentéric, avait été emporté, à 75 ans, dans des conditions terribles, par la maladie de Charcot.

Comme l’a confié son agent à nos confrères de TV Mag, l’actrice est décédée des suites d’une longue maladie. À l’annonce de sa mort, une multitude de témoignages a déferlé sur les réseaux sociaux, à commencer par l’équipe de Demain nous appartient sur Instagram : « C’est avec émotion que nous avons appris la mort de Laure Killing alias Élisabeth Vallorta aujourd’hui… Merci pour tout Laure, merci d’avoir fait partie de l’aventure DNA [Demain nous appartient, ndlr], on ne t’oubliera jamais. » Charlotte Valandrey, qui incarne la juge Laurence Moiret a également publié : « Quelle tristesse ! Que t’est-il arrivé ma Laure ? J’espère que ce monde que tu as rejoint aujourd’hui t’apportera toute la douceur que tu mérites tant. »

Pour Ingrid Chauvin, cette disparition est d’autant plus douloureuse qu’elle vit, de son côté, un autre deuil… Comme la comédienne l’a annoncé à Télé Star, elle et Thierry ne pourront pas adopter cet enfant qu’ils espéraient tant : « Notre agrément prend fin en novembre, et je sais maintenant que notre dossier n’aboutira pas. Je suis en colère. » 

Souhaitons-lui de trouver la force et le courage qu’elle a déjà montrés, pour surmonter ces nouveaux coups durs.

Claudine LENOIR

À découvrir