France Dimanche > Actualités > Ingrid Chauvin : Elle ressent encore en elle la présence de Jade

Actualités

Ingrid Chauvin : Elle ressent encore en elle la présence de Jade

Publié le 11 mars 2015

Ingrid Chauvin raconte, dans un livre témoignage "A cœur ouvert" (Éd. Plon), la mort de sa petite Jade le 25 mars 2014, son dernier câlin et sa souffrance indescriptible.

Le travail a été très difficile pour préparer ce livre où elle parle des derniers moments de son enfant, morte dans ses bras à l'âge de 5 mois. C'était en mars 2014. Ingrid Chauvin traversait la pire épreuve de vie. "J'étais en train d'assister, impuissante, sans rien y pouvoir à la mort de ma fille... Noyée de larmes, je dépose un baiser sur sa joue que la vie a désertée" écrit-t-elle.

Dans un long et émouvant message publié sur Facebook à la mort de Jade, l'actrice française adressait des mots d'amour à sa petite princesse disparue ainsi qu'à son mari Thierry Peythieu, un producteur rencontrée sur le tournage de la série "Les Toqués" de TF1, et qu'elle a épousé en septembre 2011.

"A toi ma chérie, il n'y a pas assez de mots, pas assez de temps dans une vie, pour te dire à quel point je t'aime. A mon mari, qui est un homme et un papa extraordinaire et exemplaire, et à vous qui depuis longtemps êtes présents. Je vous adresse à tous d'affectueux baisers et vous remercie encore et encore... De tout mon cœur. Ingrid"

Dans son recueil, elle va plus loin et confesse: "Donner la vie prend un sens particulier lorsque cela est espéré depuis longtemps. Aurais-je la force de recommencer, j'ai parfois le sentiment d'avoir accouché il y a quelques semaines seulement, je ressens encore aujourd'hui une empreinte de Jade à l'intérieur de moi, elle ne m'a pas quittée et je me surprends à en ressentir les sensations, la chaleur, je suis remplie d'elle".

L'actrice explique que sa fillette n'est pas décédée de problèmes cardiaques "Chacun y va de sa supposition dans les magazines sur les causes du décès de notre princesse, la presse est ainsi faite. Je ne vous en veux pas et comprends la nécessité de communiquer. Jade n'est pas partie suite à de nombreuses opérations du cœur ou par défaillance cardiaque, son cœur demandait une réparation qui était prévue lorsqu'elle serait plus grande... Notre princesse a été admirablement suivie par les équipes de l'hôpital Necker, nous ne l'oublions pas et vous remercions toutes et tous pour votre implication et vos attentions..."

Ingrid Chauvin © Catherine Delahaye
Ingrid Chauvin © Catherine Delahaye

"Je me souviens être restée deux mois devant une feuille blanche parce que l'émotion était trop forte. Grâce à ce livre, ma fille va exister éternellement, car les écrits restent", nous confiait Ingrid Chauvin il y a quelques semaines.

Espérons que ce livre lui sera salutaire et qu'elle saura aller de l'avant en gardant toujours dans son cœur le souvenir de sa petite princesse Jade.

"A cœur ouvert" de Ingrid Chauvin, aux éditions Plon, collection Mémoires et témoignage, 16,90 €. A paraître le 12 mars 2015.

À découvrir