France Dimanche > Actualités > Ingrid Chauvin : “J’ai peur de faire une fausse couche ! ”

Actualités

Ingrid Chauvin : “J’ai peur de faire une fausse couche ! ”

Publié le 18 mars 2016

Jour après jour, vingt-quatre heures sur vingt-quatre, cette question obsède la comédienne Ingrid Chauvin qui doit accoucher en juin d’un � garçon…

«C’est un garçon »… Ce lundi 14 mars à 11 h 24, Ingrid Chauvin décide de confirmer la rumeur. En postant un joli ruban bleu clair portant cette inscription sur son compte Facebook, la comédienne décide d’informer tous ses fans de cette merveilleuse nouvelle.

L’enfant qu’elle mettra au monde au mois de juin prochain sera bien un petit bout de chou ! Une révélation faite quelques heures après son passage dans Les maternelles (France 5), où elle a choisi de venir s’exprimer pour parler de sa grossesse.

->Voir aussi - Ingrid Chauvin : Enceinte !

Depuis que nos confrères de Paris Match ont levé le voile sur son joli secret, au début du mois de février, elle était en effet restée silencieuse. Peut-être pour se donner le temps de réaliser que ce « bébé miracle », comme elle l’appelle, était bien réel.

Car depuis la mort de sa petite Jade, le 25 mars 2014, cinq mois seulement après sa naissance, Ingrid et son mari, le réalisateur Thierry Peythieu, commençaient à perdre espoir… « Ça a été une surprise car je n’y croyais plus. En tout cas pas avec une grossesse naturelle. On s’était d’ailleurs jetés à corps perdu dans l’adoption », confie-t-elle d’entrée à Sidonie Bonnec, sur le plateau de l’émission.

->Voir aussi - Ingrid Chauvin : Le sexe de son enfant dévoilé !

Miracle !

Toute une période durant laquelle notre future maman de 42 ans a dû puiser dans ses ressources pour ne pas sombrer : « Je me sentais sincèrement morte à l’intérieur. Je me suis forcée à rester debout… Je me suis plongée dans le travail. Coûte que coûte je voulais m’en sortir ! Mais j’étais devenue une sorte d’automate. Je faisais les choses, je souriais, en me disant qu’à force de se forcer, elles deviendraient naturelles. »

Et à force de résister, la vie a enfin récompensé tous ses efforts, et la magie de l’amour a fini par opérer… « Les miracles se produisent uniquement pour ceux qui veulent bien y croire. Ces mots ont résonné dans mon esprit et guidé mes espoirs durant ces deux années », se réjouit-elle.

Désormais le plus dur commence. Ce bébé, il va falloir l’emmener à terme. Et Ingrid sait mieux que personne que cette merveilleuse aventure peut malheureusement s’arrêter de façon aussi dramatique que prématurée. Car avant de voir partir sa petite Jade dans des conditions tragiques, Ingrid avait été victime d’une fausse couche.

En 2012, pour sa première grossesse, l’actrice est âgée de 39 ans. Lors de sa deuxième échographie pour laquelle elle est accompagnée de son mari, elle a eu le malheur de découvrir que le fœtus n’était plus en vie…

On ne peut qu’imaginer sa détresse en s’apercevant que le cœur de l’enfant qu’elle portait ne battait plus. « J’ai vécu cette sensation terrifiante d’être le cercueil de mon bébé », écrivait-elle dans son autobiographie, À cœur ouvert, parue en mars 2015 aux éditions Plon.

Alors forcément, aujourd’hui, notre belle actrice reste prudente. D’autant que l’horloge biologique tourne. « Chaque jour qui passe, on se dit : est-ce qu’aujourd’hui je vais faire une fausse couche ou pas ? » s’inquiète-t-elle.

Angoisse

« Je suis dans cette euphorie extraordinaire mais aussi dans cette angoisse permanente 24 heures sur 24... (...)

Vous voulez en savoir plus ? Achetez la version numérique du magazine ! 0,99€ seulement

Florian Anselme

À découvrir