France Dimanche > Actualités > Ingrid Chauvin : Son couple en danger !

Actualités

Ingrid Chauvin : Son couple en danger !

Publié le 3 août 2018

chauvin-ingrid-20180724

Installée à Sète en famille, Ingrid Chauvin vit des heures difficiles avec son époux, le réalisateur Thierry Peythieu.

Ce n’est pas à Dallas, mais à Sète, dans l’Hérault, que se déroule Demain nous appartient, la saga familiale diffusée chaque jour sur TF1 depuis un an…

Mais les intrigues, les tentatives de meurtres et les histoires d’amour qui secouent les Delcourt, Lazzari, Moreno, Vallorta et Beddiar n’ont rien à envier à celles de la célèbre série américaine !

Ce feuilleton qui ne devait durer qu’un été cartonne auprès des téléspectateurs de la Une.


Un succès qui a poussé Ingrid Chauvin – alias Chloé Delcourt – et sa famille à s’installer sur le mont Saint-Clair, sur les hauteurs de cette ville magnifique appelée « l’île singulière », qui a vu naître Paul Valéry, Georges Brassens, Manitas de Plata ou Jean Vilar…

« On a pris, entre guillemets, notre maison et on l’a transportée à Sète, confiait l’actrice en septembre dernier. Si la série marche, j’élèverai mon bébé ici et j’en serai heureuse. »

Qu’en est-il aujourd’hui, près d’un an après avoir pris la décision de déménager avec son époux, Thierry Peythieu, qui réalise certains épisodes, et leur petit Tom, âgé de 2 ans ?

On le sait, le rythme de tournage est effréné, et il n’est pas toujours facile de s’adapter à un nouveau lieu, à une nouvelle vie, même si le choix a été fait à deux en pleine connaissance de cause.

La comédienne de 44 ans confiait d’ailleurs dans Télé 7 Jours en janvier dernier : « Je n’ai pas le temps de sortir en semaine, mais le week-end, je fais le marché avec Tom. On se balade en famille. Ma vie est simple, vous savez. J’aime me fondre dans le paysage. »

Epreuve

Des propos rassurants mais qui ne sont peut-être plus d’actualité…

On le sait, le couple Ingrid et Thierry, mariés depuis bientôt sept ans, a vécu une terrible épreuve, le décès, le 25 mars 2014, de leur petite Jade âgée de 5 mois, des suites d’une malformation cardiaque.

Un drame qui continue de hanter la maman : « Il m’arrive encore de beaucoup pleurer, nous confiait-elle il y a quelques mois. C’est une étape de notre vie qui restera gravée jusqu’au bout dans nos mémoires. »

Cette tragédie avait alors renforcé l’amour qui unissait ces parents meurtris.

Au point de vouloir à nouveau concevoir un enfant et fonder une famille.

Un projet devenu réalité avec l’arrivée de Tom, le 10 juin 2016…

Ne souhaitant pas s’arrêter en si bon chemin, l’actrice et son compagnon s’étaient alors lancés dans une démarche d’adoption dont ils continuent à subir les écueils et les revers de situation. 

D’ordinaire, ce parcours du combattant contribue à consolider les couples qui s’y trouvent confrontés.

Mais est-ce vraiment le cas d’Ingrid et de son époux, qui ont vu le temps de leur agrément – d’une durée de cinq ans dans la loi française – passer à toute vitesse et arriver bientôt à son terme ?

« Chaque soir, avec Thierry, quand on s’endort, on en parle encore et encore, nous avait-elle aussi expliqué en 2017. Et on espère, si fort, si intensément. »

Dans ce contexte où l’attente épuise le moral, où le silence de l’administration est chaque jour plus pesant, pouvoir donner un frère ou une sœur à leur bout de chou est sans doute devenu une obsession pour cette maman et ce papa aimants…

Pourtant, ce n’est pas cette épreuve personnelle qui semble menacer leur amour aujourd’hui, mais une tout autre perturbation !

Il y a d’abord ce troisième personnage dans la série, dont la présence permanente auprès de la jolie blonde pourrait provoquer la jalousie de son mari.

Si, comme les 3,6 millions d’aficionados vous ne manquez pas un épisode de Demain nous appartient, vous avez dû vous apercevoir que les relations entre Chloé Delcourt et son ex-mari, interprété par Alexandre Brasseur, sont très intimes.

Or, comme nous vous le disions plus haut, Thierry Peythieu est souvent derrière la caméra et se trouve contraint d’assister aux échanges parfois très intimes des deux acteurs !

Une situation perturbante pour le couple, comme la jolie blonde vient de le confier : « Même si les années contribuent à rendre ce travail moins délicat, ce n’est jamais très normal. Donc ce n’est pas forcément très agréable pour mon mari et assez gênant pour moi. »

Mais le supplice de Thierry a pris d’autres proportions avec l’irruption dans le feuilleton de Bruno Madinier, l’ex-complice d’Ingrid dans Dolmen et La main blanche.

En effet, le comédien y incarne Raphaël, le premier amour de Chloé, qui revient s’installer à Sète. Des retrouvailles qui n’ont rien de platoniques…

Jalousie

Si les grands-parents d’Ingrid, comme elle l’a raconté, sont ravis de la voir, treize ans plus tard, reformer le duo de Dolmen, il y a fort à parier qu’il n’en a pas été de même pour tout le monde !

Comme l’évoquait l’actrice, la jalousie de son époux ne date pas d’hier.

Il y a sept ans, sur le tournage des Toqués, la belle blonde devait embrasser son partenaire, et Thierry, donner le signal de fin du baiser : « Il a dit “top”, avant que j’aie pu commencer ! »

Or, avec Bruno, les choses vont bien plus loin que le simple bisou !

« Nous n’avions pas travaillé ensemble depuis dix ans, mais c’est comme si on ne s’était pas quittés. On a pu gagner du temps en jouant les scènes de tendresse sans problème de pudeur », révèle-t-il à Télé Poche.

Car les deux artistes restent avant tout de grands professionnels, ce qui permet sans doute à Thierry de supporter, autant que faire se peut, la situation : « ça se passe plutôt bien, car on est vraiment dans le travail », a renchéri Ingrid.

Néanmoins, il doit être fort déplaisant pour un homme éperdument épris de sa femme de filmer une scène d’amour entre elle et un autre que lui !

Même en sachant qu’au fond, ce n’est, comme disent les enfants, « pas pour de vrai »…

Clara MARGAUX

À découvrir