France Dimanche > Actualités > Ingrid Chauvin : Son rêve de bébé brisé !

Actualités

Ingrid Chauvin : Son rêve de bébé brisé !

Publié le 3 mars 2018

La demande d’adoption qu'Ingrid Chauvin et son mari ont relancée après la naissance de leur petit Tom pourrait ne jamais aboutir !

Elle est de ces personnalités sincères et attachantes qui font un peu partie de notre famille. Ses malheurs sont les nôtres et quand le bonheur vient toquer à sa porte, on est heureux pour elle.

Le pire, Ingrid Chauvin et son mari, Thierry Peythieu, l’ont connu le 25 mars 2014, lorsque leur petite fille Jade, s’est éteinte à l’âge de 5 mois, victime de la mort subite du nourrisson. Une plaie béante qu’a pansée l’arrivée miraculeuse de Tom, le 10 juin 2016.


Depuis, comme nous le confiait Ingrid en décembre dernier, leur couple a relancé sa demande d’adoption qui avait été gelée, comme l’exige la loi, durant tout le temps de sa grossesse : « Il ne nous reste qu’un an et demi pour avoir la chance d’accueillir le petit frère ou la petite sœur de Tom. Car, en France, l’agrément dure cinq ans et le nôtre a commencé il y a trois ans et demi. Au bout de ce laps de temps, il faudrait tout recommencer à zéro. Vu notre âge, ce sera impossible pour nous », s’inquiétait alors la comédienne qui soufflera ses 45 bougies en octobre prochain.

Fausse nouvelle

Ces parents meurtris allaient-ils enfin voir leur vœu le plus cher exaucé ?

C’est en tout cas ce que beaucoup ont compris, en découvrant l’interview qu’a accordée l’héroïne de Demain nous appartient à notre confrère Nice Matin, le 16 mars dernier.

Avec dignité et émotion, Ingrid est revenue sur la disparition de son enfant, un drame qui ne cesse de la hanter : « Je fais la forte, je donne plein de messages d’espoir aux gens mais il y a des jours où je tombe par terre. Il y a le choc, l’acceptation et après, il faut apprendre à vivre avec ça et retrouver une forme de plaisir dans la vie, par amour des autres, pour son mari, pour sa famille. »

L’actrice a alors ajouté cette phrase sibylline qui a fait couler tant d’encre depuis : « Aujourd’hui, j’ai un bébé qui arrive aussi, qui n’a rien demandé, qui n’est pas là pour subir la tristesse, le manque et la douleur. »

Laissait-elle entendre que la procédure d’adoption était enfin en passe d’aboutir ?

On pouvait d’autant plus le penser qu’à la toute fin de cette émouvante confession, Ingrid précisait : « Il y a un mois et demi, contre toute attente, nous avons obtenu un rendez-vous avec une assistante sociale et une psychologue pour remettre à jour notre dossier. »

Il n’en fallait pas plus pour que tous ceux, et ils sont nombreux, qui aiment cette douce battante répandent la bonne nouvelle !

Des articles de presse intitulés Un nouveau bébé ou Bientôt maman pour la troisième fois, aux commentaires postés sur Internet, sans oublier les multiples messages de félicitations adressés aux heureux parents, chacun y est allé de sa plus belle prose. L’enfer est pavé de bonnes intentions, dit le dicton. On imagine la stupeur d’Ingrid, en découvrant que ses propos avaient été mal interprétés !

Leur couple n’a, hélas, pas plus de certitude aujourd’hui qu’il y a trois mois de voir leur demande aboutir. Qui plus est, cette fausse nouvelle largement diffusée risquait même de les desservir !

En effet, adopter un enfant est une démarche longue, laborieuse, complexe, qu’un rien suffit à retarder, voire à faire capoter !

Aussi la comédienne a-t-elle très vite tenu à rétablir la vérité, en publiant un long démenti sur son compte Instagram : « Nous avons l’espoir de pouvoir accueillir un petit frère ou une petite sœur dans l’année à venir mais la garantie n’existe pas. Il ne s’agit pas d’une commande expédiée en Chronopost ! […] Il appartient aux services sociaux d’effectuer les meilleures combinaisons possibles afin d’être assurés d’offrir à l’enfant la meilleure vie possible. Le téléphone peut sonner du jour au lendemain mais il peut également rester silencieux jusqu’à la date limite de l’agrément… »

Certes, comme elle nous l’a confirmé par SMS : « Rien n’a évolué ni changé concernant l’adoption ».

Il n’empêche que la récente remise à jour de leur dossier semble plutôt de bon augure. Coïncidence troublante, la veille de leur dernier rendez-vous avec l’assistante sociale, Ingrid a tourné une scène où il était justement question d’obtention d’agrément pour une adoption d’enfant !

La réalité rattrapera-t-elle la fiction ? C’est en tout cas ce que l’on souhaite de tout cœur à l’auteure du livre Croire au bonheur…

À découvrir