France Dimanche > Actualités > Isabelle Adjani : Juliette Binoche ne lui veut pas que du bien !

Actualités

Isabelle Adjani : Juliette Binoche ne lui veut pas que du bien !

Publié le 23 septembre 2014

Plutôt chaleureuse avec les autres actrices françaises, l’interprète du “Patient anglais” tient des propos � sévères � sur sa consœur cinq fois césarisée.

Les coups durs et les perfidies, hélas, elle connaît ! C’est peu de dire que le destin n’a pas épargné Isabelle Adjani ! Mais, jusqu’à présent, la star, dont la beauté n’a d’égale que la fragilité, avait surtout souffert par la faute des hommes de sa vie. Personne n’a oublié sa rupture d’avec le musicien Jean-Michel Jarre, en 2004, d’autant plus douloureuse et amère que leur relation s’était achevée par de virulents échanges par voie de presse.

Ses amours avec le comédien Daniel Day-Lewis, père de son deuxième fils, Gabriel-Kane, auront aussi été émaillées de nombreux orages. « La fidélité, je n’ai jamais eu beaucoup de chance avec ça », a pudiquement résumé l’actrice dans Gala, avant d’ajouter : « Ah, comme j’aurais aimé être de ces femmes qui sourient à l’évocation de leur ex ! »

Cependant, si les mâles l’ont souvent maltraitée, Isabelle Adjani semblait échapper aux attaques pernicieuses qu’auraient pu lui lancer ses consœurs et rivales. Elle doit donc être aujourd’hui d’autant plus étonnée et blessée par le coup bas que vient de lui porter une actrice qui n’a pourtant pas du tout la réputation d’être une langue de vipère.

Isabelle Adjani Juliette BinocheNon, vraiment, Isabelle n’avait aucune raison de se méfier de Juliette Binoche… D’ailleurs, dans l’interview qu’elle vient d’accorder à notre confrère Paris Match dans le cadre de la promotion du film ­d’Olivier Assayas, Sils Maria, cette dernière commence par faire l’éloge d’autres comédiennes.

Poignard

Elle aurait gardé par exemple une certaine complicité avec Sandrine Bonnaire depuis leurs débuts, et apprécie aussi Emmanuelle Béart : « C’est quelqu’un que j’aime beaucoup, a-t-elle poursuivi. Je la sens parfois fragile et j’ai un sentiment de protection envers elle. » Quant à Sophie Marceau, elle avoue un a priori positif à son sujet, tout en admettant la connaître à peine.

Mais le ton change brusquement lorsque Juliette Binoche évoque ses rapports avec Isabelle. Car, après avoir confessé qu’entre elles les relations étaient « plus compliquées », c’est un véritable coup de poignard qu’elle porte à sa rivale : « On lui avait d’abord proposé L’insoutenable légèreté de l’être, qu’elle a refusé et j’ai été choisie, a tenté d’expliquer Juliette. Puis Krzysztof Kieslowski m’a voulue pour Trois couleurs : Bleu mais m’a dit qu’Isabelle lui avait demandé de jouer le rôle alors qu’elle savait pourtant que j’étais engagée… »

Isabelle AdjaniJustifiées ou non, ces accusations ont certainement dû blesser Isabelle au plus profond de sa chair. Reste à savoir comment elle va le prendre et si elle compte riposter à son tour. Gageons toutefois qu’Isabelle en restera là. Rien ne sert en effet de raviver de vaines querelles. Aucune de ces deux grandes comédiennes n’en sortirait grandie.

D’ailleurs, ne dit-on pas que le silence est parfois l’expression la plus parfaite du mépris, et que le mépris est la forme la plus subtile de la vengeance ?

Jean Joyon

À découvrir