France Dimanche > Actualités > Jacques Chirac : Une inquiétante disparition

Actualités

Jacques Chirac : Une inquiétante disparition

Publié le 16 mars 2012

Jacques Chirac ne sort plus que pour se rendre dans son bureau du VIIe arrondissement de Paris, et tous ses déplacements ont été annulés...

Mais où est donc passé l'ancien président de la République ? À la dernière édition du Salon de l'agriculture, qui s'est tenu à Paris du 25 février au 4 mars, la gentillesse et la disponibilité de Jacques Chirac ont bien manqué aux éleveurs habitués à le croiser lors de ce rendez-vous annuel.

Une première depuis quarante ans, si l'on ne compte pas 1979, l'année où il se rétablissait d'un accident de voiture ! Autre surprise, alors que la campagne présidentielle bat son plein, l'homme politique ne nous a pas régalés de ses petites phrases bien senties dont il avait le secret...

->Voir aussi - Jacques Chirac : L'honneur perdu d'un président

Risqué

En fait, ce silence inquiétant ne ferait que révéler l'immense fatigue de celui qui a tenu les rênes du pouvoir pendant douze ans. Selon nos sources, un conseil de famille se serait tenu fin janvier, au cours duquel son épouse Bernadette, leur fille Claude et son mari Frédéric Salat-Baroux auraient décidé que l'ex-chef de l'État ne devait pas être sous le feu des projecteurs. Un déjeuner au Salon, sans s'arrêter sur les stands, avait été un temps envisagé avant d'être abandonné car jugé trop risqué...

Il faut dire que, depuis quelques semaines, même si Jacques Chirac parvient à donner le change durant quelques minutes, il aurait tendance à confondre les dates et se tromper d'interlocuteur. Par ailleurs, dans son entourage politique, certains craignent qu'il ne fasse un nouveau dérapage verbal, comme lorsqu'il avait appelé à voter François Hollande lors d'un déplacement en Corrèze.

Mais au-delà de ce rendez-vous manqué avec le monde rural, c'est tout son calendrier qui se retrouve dorénavant bouleversé. À commencer par le Forum de l'eau, prévu à Marseille du 12 au 17 mars, auquel Jacques Chirac ne participera pas. Le Corrézien devait y prendre la parole, mais son incapacité à pouvoir lire un discours aurait conduit les siens à faire preuve de la plus grande prudence.

Quant aux voyages envisagés au Japon, en Chine et en Inde, ils sont plus que jamais mis entre parenthèses. Chirac devrait probablement retourner en Corrèze cet été, se rendre en Bretagne et aller à Venise avec son ami, le milliardaire François Pinault. Mais les déplacements lointains semblent pour le moment lui être interdits...

Alors, même s'il continue de passer presque tous les jours à son bureau, situé au 119, rue de Lille, dans le VIIe arrondissement de Paris, son activité se réduit maintenant à quelques petits plaisirs quotidiens. Fini les promenades le long des quais, les déjeuners dans des brasseries, ou les cocktails à La rhumerie, l'une de ses adresses préférées sur le boulevard Saint-Germain ! Et lorsqu'il lui arrive de se déplacer dans la rue, un officier de sécurité lui ouvre la voie.

Dans son entourage, deux ou trois anciens collaborateurs, comme le fidèle Christian Jacob, le président du groupe UMP à l'Assemblée nationale, continuent de lui rendre visite. Désormais, l'homme s'accorde de longues siestes, regardant beaucoup la télévision dans la journée.

Et maintenant, plus que jamais, Jacques Chirac peut compter sur l'amour et le soutien indéfectible de Bernadette et Claude, les deux femmes de sa vie...

Edwin Foresthal

À découvrir