France Dimanche > Actualités > Jacques Dutronc : Il a le don de voyance !

Actualités

Jacques Dutronc : Il a le don de voyance !

Publié le 22 octobre 2004

Lorsqu'on parle de Jacques Dutronc, on pense tout de suite à ses talents de chanteur et d'acteur. Ce qui est déjà beaucoup pour un seul homme...Lorsqu'on parle de Jacques Dutronc, on pense tout de suite à ses talents de chanteur et d'acteur. Ce qui est déjà beaucoup pour un seul homme...

Et pourtant, l'artiste Jacques Dutronc aussi brillant que discret est en plus doté d'un don incroyable... C'est Michel Leydier, l'auteur d'une biographie de Dutronc parue il y a quelques jours aux éditions du Seuil, qui a rendu publique cette mystérieuse aptitude.

Une surprenante révélation qu'il a apprise de Françoise Hardy : «Jacques a un don de voyance qu'il n'a jamais développé, et dont il ne fait pas souvent état.» Joujou extra Incroyable ! Jacques Dutronc a le don de voyance ! Et ce joujou extra, dont la nature a doté Dutronc, s'il ne fait pas «Crac boum Hue», a démontré à maintes reprises qu'il fonctionnait très bien !

Ainsi, en 1962, Jacques est en tournée avec le jazzman André Reweliotty lorsque soudain, il prédit au musicien de très graves problèmes. Quelques jours plus tard, M. Reweliotty meurt dans un accident de voiture...

->Voir aussi - Jacques Dutronc : Terrassé par la mort de son père !

Une autre fois, c'est son ami Jean-Marie Migeot qu'il prévient d'un danger : «II me raconte qu'il doit aller à Bordeaux, se souvient Jacques. Je lui ai dit : "Méfie-toi, tu vas prendre feu !" Il me répond : "Déconne pas!", parce qu'il se méfiait un peu quand même. (...) Il est donc parti à Bordeaux et sa Porsche a pris feu sur la route...

Bien plus tard, poursuit le chanteur, je l'appelle un matin, je lui demande si son fils va bien, il me répond : "Oui, il est à l'école." Alors je lui dis : "C'est bizarre, je sens un truc quand même..." Une heure après, l'école l'appelle : "Pouvez-vous venir chercher votre fils, il est couvert de boutons!"»

Plus joyeux, cette fois, ce souvenir que livre encore Françoise Hardy : «La première fois qu'il m'a envoyé une carte postale du Maroc, il avait écrit : "Ma chère future femme.. ."J'avais pris ça pour de l'humour, mais avec le recul, je me demande si ce n'était pas une sorte de prescience.»

Coup du sort

Une intuition qui, au regard de tant d'exemples, ne fait plus de doute, surtout si l'on considère les deux dernières visions, les plus touchantes, du célèbre artiste. La première, c'est Françoise Hardy qui la raconte.

«Alors que son homme était en tournage en Guyane, elle l'appelle pour l'informer qu'elle vient de faire une fausse couche. Mais Jacques en est presque «soulagé» ! En effet, explique t-elle : «II s'était toujours "vu" avec un petit garçon et pas deux, et il redoutait donc depuis le début qu'il y ait un pépin. »

Dernier coup du sort qu'a malheureusement senti venir Jacques Dutronc : la mort de sa mère. Alors que celle-ci allait très bien, il avait curieusement ressenti le besoin de dire à son père, la veille de son décès : «Tu sais, je dors très peu, si tu as besoin de quoi que ce soit, même en pleine nuit, n'hésite pas à m'appeler.» Las, le drame a lieu cette même nuit, à 5 h du matin, comme l'avait raconté M. Dutronc père - hélas décédé cet été, lui aussi - : «J'ai aussitôt téléphoné à Jacquot. Je n'ai rien eu à lui expliquer. Il m'a dit : "J'arrive, j'ai compris".

C'est curieux n'est-ce pas? Peut-être a-t-il eu une intuition... » Une intuition de plus, ou plutôt, malheureusement, cette fois-là, une effroyable prémonition...

Christian Morales

À découvrir