France Dimanche > Actualités > Jacques Dutronc : Il ne cache rien sur ses dames de cœur

Actualités

Jacques Dutronc : Il ne cache rien sur ses dames de cœur

Publié le 27 août 2010

Romy Schneider, Sophie Marceau ou Isabelle Adjani, le chanteur-comédien Jacques Dutronc aime les filles, pas toujours les actrices.Romy Schneider, Sophie Marceau ou Isabelle Adjani, le chanteur-comédien Jacques Dutronc aime les filles, pas toujours les actrices.

Après un retour sur scène remarqué, en janvier 2010, le chanteur se rappelle aujourd'hui au bon souvenir des cinéphiles ! Actuellement à l'affiche de Joseph et la fille, de Xavier de Choudens, Jacques Dutronc fait, une fois de plus, étalage de son talent de comédien. En effet, s'il est surtout célèbre pour ses tubes, l'artiste de 67 ans a aussi fait un superbe parcours cinématographique.

Depuis ses premières apparitions sur grand écran, en 1973, il a tourné dans une quarantaine de films, sous la direction de grands réalisateurs, comme Jean-Luc Godard, Claude Lelouch, Alain Corneau et, bien sûr, Maurice Pialat, qui lui a permis de remporter le César du meilleur acteur pour sa magistrale interprétation de Vincent Van Gogh.

Mais quand on l'interroge sur sa carrière, ce grand séducteur se souvient surtout des femmes qu'il a côtoyées sur les plateaux de tournages. Et quelles femmes !

->Voir aussi - Jacques Dutronc : "Papa Minou"... pleure ses compagnons !

Piques

On peut dire que Dutronc a eu le privilège de donner la réplique aux plus belles et aux plus brillantes actrices françaises : Romy Schneider, Sandrine Bonnaire, sa partenaire dans C'est la vie, en 2001, Isabelle Adjani, Catherine Deneuve, Sophie Marceau, Isabelle Huppert... Mais, curieusement, s'il se rappelle chacune d'entre elles avec émotion, il ne cache rien sur ses dames de cœur, quitte à parfois leur lancer quelques piques !

Ainsi, à propos de Romy, avec qui il a tourné L'important c'est d'aimer en 1974, il se souvient, dans les colonnes de France-Soir : « On m'avait chargé de la surveiller pour l'alcool. Je crois qu'avec moi elle a bu le double. » Le comédien porte également un regard un peu ironique sur l'implication d'Isabelle Adjani dans son personnage, lors du tournage de Violette et François : « Elle était assez possédée par ses rôles. Avant notre scène de bagarre dans la cuisine, elle est restée deux jours sans m'adresser la parole pour se mettre en condition !»

Avec sa franchise légendaire, Dutronc dévoile par ailleurs les coulisses, pas vraiment joyeuses, du tournage de Mes nuits sont plus belles que vos jours, un film dont il partageait l'affiche avec Sophie Marceau : « Ils étaient en couple avec Zulawski, le réalisateur, et il la faisait chier sans arrêt. Elle pleurait tout le temps, la pauvre Sophie ! » Il n'est pas certain que la comédienne soit ravie de se voir rappeler cette époque douloureuse de sa vie...

Et, évoquant la diction de la ravissante Hafsia Herzi, sa dernière partenaire en date, l'interprète de J'aime les filles se montre pour le moins caustique : « Elle a l'énergie de la jeunesse. Mais si je parlais aussi vite qu'elle, le film serait un court-métrage. Sur le tournage, je la surnommais Mitraillette. Il a fallu la faire parler plus lentement, car elle avait tendance à crier. » L'intéressée appréciera !

Les seules comédiennes épargnées par Jacques Dutronc sont Isabelle Huppert, qu'il juge « très forte, et d'une intelligence incroyable », et son amie Sandrine Bonnaire, qu'il surnomme Sandrine Bonheur. Preuve, s'il en était besoin, que même s'il se plaît à jouer les cyniques, l'homme au cigare et aux éternelles lunettes noires est aussi capable de tendresse !

Madeleine Forestier

À découvrir

Sur le même thème