France Dimanche > Actualités > Jacques Dutronc : La vérité sur sa maladie

Actualités

Jacques Dutronc : La vérité sur sa maladie

Publié le 8 mai 2009

Il est rongé par l'ostéonécrose. Jacques Dutronc ne peut s'en sortir qu'avec une hanche artificielleIl est rongé par l'ostéonécrose. Jacques Dutronc ne peut s'en sortir qu'avec une hanche artificielle

Le mois dernier, nous vous révélions les retrouvailles inattendues de Jacques Dutronc et de Françoise Hardy. Une nouvelle d'autant plus stupéfiante que, après trente-cinq ans de chassé-croisé amoureux, l'on pensait cette fois les anciens tourtereaux sûrs de leur fait.

Vivant sa nouvelle histoire d'amour dans ses belles montagnes corses, Jacques se faisait aussi rare sur le continent que dans les médias.

->Voir aussi - Jacques Dutronc : Il a un don de voyance !

Réconfort

Françoise, elle, résolument parisienne, enchaînait les prix et autres Victoires de la musique, tout en s'attelant à la rédaction d'une autobiographie ou à des ouvrages pointus et très informés sur l'astrologie.

Leurs existences avaient donc pris des chemins si différents que leurs destins paraissaient ne plus jamais devoir se croiser, malgré tous leurs souvenirs communs.

C'était compter sans la force exceptionnelle de leur attachement ! Car ce qu'ils éprouvent l'un pour l'autre ne saurait être abîmé par de simples aléas amoureux. Ainsi, Françoise confessait-elle dernièrement dans les colonnes du mensuel Psychologies magazine que Jacques, se sachant malade, était immédiatement allé trouver refuge auprès d'elle.

Et celle qui, malgré toutes les infidélités et la séparation, est toujours son épouse, lui a bien évidemment ouvert les bras, lui prodiguant le réconfort et le soutien dont l'homme de sa vie avait alors le plus grand besoin.

Aujourd'hui, alors que la vérité sur sa maladie vient de nous être révélée, nous sommes en mesure de comprendre à quel point la présence de Françoise à son côté a dû lui être précieuse.

Martyre

En effet, Jacques Dutronc a sans nul doute souffert un véritable martyre avant de se résoudre à consulter un spécialiste. Et cette fois, ses lunettes aux verres fumés et les émanations brumeuses de son cigare n'auront certainement pas été suffisantes pour occulter, aux yeux de ceux qui l'aiment, ses grimaces de douleur.

Car le chanteur est rongé par une ostéonécrose, une maladie de la hanche et de la tête du fémur extrêmement douloureuse. Le médecin que nous avons consulté pour obtenir plus de précisions sur ce problème de santé nous a expliqué que cela correspondait à une mauvaise vascularisation, comparant l'atteinte à une grosse carie. L'os finirait ainsi par pourrir !

Outre les élancements et les douleurs violentes qu'un tel phénomène engendre, la hanche, peu à peu, ne parvient plus à jouer son rôle et, de ce fait, sa mobilité ne cessant de décroître, celui qui est atteint d'ostéonécrose finit par ne plus parvenir à se déplacer.

Heureusement, cette pathologie est désormais parfaitement maîtrisée par le corps médical, lequel préconise le plus souvent la pose d'une prothèse totale de la hanche.

Bien sûr, il faut pour cela en passer par une opération, ce qui n'est, avouons-le, une partie de plaisir pour personne. Puis le malade doit s'astreindre à plusieurs semaines de rééducation intensive pour apprendre à articuler correctement la prothèse avec le bassin.

Mais toutes ces contraintes ne sont rien au regard de ce que Jacques Dutronc a dû éprouver avant d'être pris en charge par les médecins. Et puis, dans son malheur, il a tout de même le bonheur d'avoir à son côté celle qui, depuis plus de quarante ans, n'a jamais cessé de l'aimer.

Anna Hadrien

À découvrir