France Dimanche > Actualités > Jacques Dutronc : Terrassé par ses chats !

Actualités

Jacques Dutronc : Terrassé par ses chats !

Publié le 5 septembre 2016

L’interprète des “Cactus” a bien failli payer très cher son amour inconditionnel pour les félidés ! Jacques Dutronc a en effet trébuché sur l’un de ses trente greffiers et a fait une très mauvaise chute.L’interprète des “Cactus” a bien failli payer très cher son amour inconditionnel pour les félidés ! Jacques Dutronc a en effet trébuché sur l’un de ses trente greffiers et a fait une très mauvaise chute.

Monticello… Ce nom ensoleillé, au parfum de garrigue, c’est celui du village corse où, un été des années 60, Françoise Hardy a posé ses valises pour savourer des vacances bien méritées. Il ne lui a pas fallu longtemps pour décider que ce petit coin de paradis, niché dans les collines et offrant une vue imprenable sur la Méditerranée, serait son havre de paix. Et, très vite, Jacques Dutronc l’a rejointe et a adopté la maison : une grande bâtisse rustique, un peu à l’écart, et protégée des regards par un interminable mur qui en fait tout le tour.

Aujourd’hui, c’est là que le chanteur de 73 ans coule des jours paisibles, entouré de ses deux amours : sa compagne, Sylvie, et sa tribu de chats. En effet, ils ne sont pas deux, ni trois, ni même dix, mais trente matous, qui évoluent en toute liberté dans la demeure et le grand parc. Il fut même un temps où ils étaient cinquante…

->Voir aussi - Jacques Dutronc : Frappé par la mort sur scène !

Et ce, grâce ou à cause des habitants de Monticello qui, lorsqu’ils voulaient se débarrasser d’un chaton indésirable, n’hésitaient pas à le balancer par-dessus le mur ceignant la propriété du rocker ! Lequel, bien évidemment, n’a jamais eu le cœur de leur refuser le gîte, la nourriture et l’affection !

Apéro

Car si, pour ses visiteurs, il est difficile sinon impossible de s’y retrouver parmi cette troupe, Jacques, lui, sait toujours à quel minet il a affaire. Non seulement il passe beaucoup de temps en compagnie de ses animaux, qui le soulagent de son stress, mais il s’en occupe comme un vrai papa… poule. Ainsi c’est lui qui, sur les coups de 18 h, sert la soupe à ses petits compagnons à quatre pattes. Il peut ainsi s’assurer que tout le monde se porte bien et que personne ne manque à l’appel.

Et gare à ceux qui leur voudraient du mal ! Dès l’entrée de la propriété, les visiteurs sont prévenus. Le maître de maison a fait poser un panneau sur le portail indiquant : « Rouler au pas, rapport aux chats. Merci ». L’interprète des Cactus est même allé, il y a quelques années, jusqu’à remplacer les boules ornant le sapin de Noël par des morceaux de poulet, pour faire plaisir à sa meute !

En 2010, c’est encore pour eux, alors qu’on le pensait définitivement retiré du monde du spectacle, qu’il a décidé de repartir en tournée : « Il y a dix-sept ans, je suis remonté sur scène pour mon fils [Thomas, ndlr]. Aujourd’hui, c’est pour mes chats. » Il faut dire que ces derniers, fans du chanteur Eric Clapton dont ils écoutent en boucle les albums, ont pris activement part à l’élaboration du show de leur maître adoré !

->Voir aussi - Jacques Dutronc : Les terribles accusations de son fils !

Ce sont eux, en effet, qui ont choisi les titres que ce grand désinvolte allait interpréter, comme il s’en est expliqué au quotidien Sud Ouest : « Ça s’est passé en Corse, à l’apéro. Parfois, on disait un titre de chanson et on observait un des chats en disant : “S’il va par là, on la garde, sinon on la vire…” »

Des attentions délicates dont, par chance, Sylvie n’est pas jalouse. Il faut dire que son homme ne lui laisse guère le choix. Elle est d’ailleurs prévenue : entre elle et les matous, son Jacques n’hésiterait pas. C’est en tout cas ce qu’il avait déclaré il y a quelque temps à la journaliste Marie-Pierre Farkas qui était allée l’interviewer chez lui : « À choisir, je pense qu’il vaut mieux vivre avec des chats qu’avec une femme. » Il n’a heureusement pas été confronté à ce choix…

Pourtant, Jacques a bien failli payer très cher cet amour inconditionnel pour les félidés. En effet, l’été dernier, un de ses protégés s’est faufilé entre ses jambes et lui a fait perdre l’équilibre. Le chanteur, qui s’était fait opérer à deux reprises de la hanche, a lourdement chuté et s’est fait très mal. Il est resté immobilisé durant des semaines, incapable de marcher et donc se rendre au village où il a l’habitude de s’installer en terrasse, et d’inviter les passants qu’il trouve sympathique à partager un verre avec lui.

De nombreux habitants s’étaient d’ailleurs inquiétés de ne plus voir cette figure locale appréciée de tous pour sa gentillesse et sa générosité. « Chaque fois qu’on a besoin de lui, il répond présent, » témoignait l’un d’eux à notre confrère Le journal du dimanche.

Un coup dur pour la star, déjà pas très en forme, selon certains de ses voisins, qui le trouvaient fatigué. D’autant que pour ne rien arranger, Jacques se faisait beaucoup de souci pour la santé de celle qui est restée sa femme, Françoise Hardy. Quasiment à la même époque, par un hasard troublant, elle avait, elle aussi, fait une mauvaise chute. Victime de multiples fractures, elle était restée près de trois semaines dans le coma.

Heureusement, pour l’un comme pour l’autre, tout s’est bien terminé ! Françoise a fini par se rétablir, tout comme Jacques qui, à l’instar de ses animaux préférés, est parvenu à retomber sur ses pattes.

Jacques Dutronc n’en a même pas voulu au responsable de cet accident qui lui a pourtant gâché une partie de son été ! Si ce n’est pas de l’amour, en tout cas, ça y ressemble…

Lili Chablis

À découvrir