France Dimanche > Actualités > James Bond : Les dix secrets de l'espion de sa majesté !

Actualités

James Bond : Les dix secrets de l'espion de sa majesté !

Publié le 17 octobre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

“Mourir peut attendre” sort au cinéma le 6 octobre. Ce 25e opus de la saga 007 est l'occasion d'en savoir davantage sur l'agent secret préféré de la reine Elizabeth II…

1. L'espion créé par l'écrivain Ian Fleming abuse de toutes les formes de plaisir et ce, sans modération. Il boit beaucoup, champagne et vodka martini, il fume aussi sans cesse, surtout dans les premiers volets. À partir de 1989 cependant, fini la cigarette, même si en 2002, il fait une rechute lors d'un voyage à Cuba ! L'agent est aussi un fi n gourmet, qui ne consomme que des mets luxueux : caviar, sole meunière, foie gras, langoustes, quenelles de brochet, ou crabe… Quant aux femmes, elles sont sa plus grande faiblesse !


2. Quelle est donc la signifi cation des chiffres 0-0-7 ? Le premier zéro signifi e que l'agent secret a le permis de tuer, le second, qu'il l'a déjà fait, et le 7, qu'il est le septième agent de la série.

3. Ian Fleming, le père de 007, a choisi ce nom en hommage à un ornithologue américain nommé James Bond. L'écrivain trouvait que le patronyme de ce scientifi que sonnait bien pour son agent secret. Selon le manuscrit du premier tome de la saga, Casino Royale, en 1952, Fleming aurait aussi envisagé d'appeler son héros Secretan. Mais James Secretan, avouez que ça fait moins rêver !

4. Si Roger Moore (3) a le plus incarné l'agent british, avec 7 fi lms à son actif, l'on retrouve Sean Connery (ci-dessous) 6 fois dans la peau de 007. Mais à la sortie de Dr No, premier de la série, porté par l'acteur écossais, la critique fut sévère avec lui, Time Magazine le qualifi ant de « grand marshmallow poilu » !

5. Goldfinger, le méchant du troisième film de la saga, a vraiment existé. Fleming s'est inspiré d'Ernö Goldfi nger, un architecte dont il détestait les maisons construites près de la sienne. À la sortie du roman, Goldfi nger a attaqué l'écrivain en justice, pour l'obliger à ajouter dans les rééditions du livre que les personnages étaient fi ctionnels. Furieux, le père de 007 a demandé à son éditeur qu'on remplace Goldfi nger par Goldprick, « connard en or » !

6. Les Frenchies qui se sont faufi lées dans le bikini d'une James Bond Girl sont nombreuses… La première, Claudine Auger (1) en 1965 a œuvré dans Opération Tonnerre, suivie en 1979 de Corinne Cléry (2) dans Moonraker, révélée quatre ans plus tôt dans le fi lm érotique Histoire d'O de Just Jaeckin. Carole Bouquet (3) est apparue dans Rien que pour vos yeux en 1981. Sophie Marceau (4) a incarné l'une des plus méchantes créatures de la saga, dans Le monde ne suffi t pas en 1999 et c'est Eva Green (5) qui, en 2006, a donné la réplique à Daniel Craig (page de gauche), dans Casino Royale, puis Olga Kurylenko, d'origine ukrainienne, dans Quantum of Solace en 2008. Dans Skyfall, en 2012, Bérénice Marlohe, actrice eurasienne alors inconnue, a tourné dans le volet le plus rentable ! Dans Spectre, en 2015, c'est Léa Seydoux (6), en psy, qui a séduit l'agent secret, un rôle que l'actrice reprend dans le nouveau fi lm… À noter que Catherine Deneuve a failli obtenir le rôle de Solitaire dans Vivre et laisser mourir en 1973.

7. Le titre original de ce film sorti en 1997 était en réalité Tomorrow Never Lies, qui signi-fi e « demain ne ment jamais ». Mais le mot lies a, en raison d'une erreur de retranscription, été remplacé par dies, qui veut dire « meurt ».

8. Lors du tournage de la scène du casino flottant à Macao, Daniel Craig a demandé au réalisateur de Skyfall de jouer avec une paire de gants qu'il venait de s'offrir. Mais au montage, Sam Mendes s'est aperçu que James Bond se servait d'un pistolet scannant la paume de la main. Résultat : les gants ont été effacés numériquement, ce qui a coûté des millions de dollars…

9. Après le tournage d'Au service de Sa Majesté, Diana Rigg, en guerre contre les producteurs, a révélé qu'elle mâchait de l'ail avant les scènes de baiser avec son partenaire, George Lazenby.

10. Pour s'imprégner du rôle de Dominic Greene, le méchant de Quantum of Solace, sorti en 2008, Mathieu Amalric s'est inspiré du regard et de la gestuelle de l'ancien président !

CLARA MARGAUX

À découvrir