France Dimanche > Actualités > Jane Birkin : Elle continue de vivre avec sa mère !

Actualités

Jane Birkin : Elle continue de vivre avec sa mère !

Publié le 13 mars 2009

Elle n'a jamais pu se résoudre à disperser ses cendres. Jane Birkin les garde dans un bocal de confiture de fraises, sur une étagère de sa cuisineElle n'a jamais pu se résoudre à disperser ses cendres. Jane Birkin les garde dans un bocal de confiture de fraises, sur une étagère de sa cuisine

Sa fantaisie, son charme, sa grâce font d'elle une artiste à part entière. Après avoir entamé une carrière de mannequin en Angleterre, la ravissante Jane Birkin a choisi de laisser libre cours à sa créativité. Tour à tour actrice, réalisatrice et chanteuse, la plus british des Françaises sait bouleverser son public comme personne. Une respiration, un regard, un silence... Et l'émotion est là, palpable.

Jane exercera d'ailleurs son étrange pouvoir de séduction sur la scène du Palace, à Paris, jusqu'au 15 mars, en interprétant les titres de son dernier album Enfants d'hiver.

Est-ce sa sensibilité exacerbée ou son authentique excentricité qui la rendent aussi séduisante ? Toujours est-il que cette star à part ne cède qu'aux élans de son cœur, sans se soucier des conventions.

->Voir aussi - Jane Birkin : Elle dit tout sur sa première nuit avec Gainsbourg

Idole

Ainsi, à 62 ans, elle vient de révéler qu'elle continuait de vivre auprès de sa mère, l'actrice anglaise Judy Campbell ! Cette femme, qui a longtemps fasciné l'Angleterre par sa beauté et son élégance incontestées, était pour Jane une véritable idole. Elle lui a d'ailleurs voué un amour absolu et un immense respect jusqu'à ce que la mort emporte Judy le 7 juin 2004, à l'âge de 87 ans.

Effondrée à l'idée de devoir lui dire adieu, la chanteuse n'a pu se résoudre à disperser les cendres de celle qui fut l'objet de son amour mais aussi un modèle. « Je conserve ma mère dans la cuisine, à côté des boîtes de thé : ses cendres sont dans un pot de confiture à la fraise. Dessus, il y a marqué "maman" », vient-elle de révéler dans le supplément Styles de L'Express.

Un hommage pour le moins insolite que sa mère aurait adoré ! Car l'actrice, célèbre pour son excentricité et ses tenues écarlates, n'aurait certainement pas désavoué le choix de cette dernière demeure. Après tout, il y a peu d'enfants qui pensent ainsi à leurs chers parents disparus chaque fois qu'ils ouvrent un placard de la cuisine ou s'apprêtent à se faire une tasse de thé... Jane, quant à elle, éprouve un vrai réconfort à savoir Judy au cœur de son quotidien.

Anticonformiste de nature, Jane n'est vraiment pas du genre à avoir une vision lugubre des rites funéraires. Dans cette même interview, la comédienne révèle, avec sa fraîcheur coutumière, qu'elle aurait souhaité être croque-mort si elle n'avait pas trouvé sa place dans le show-biz.

Jane Birkin voit même dans cette profession l'opportunité d'exprimer une âme d'artiste : « On peut créer des cercueils beaucoup moins angoissants qu'ils ne le sont : des cartons en papier peint où les gens peuvent faire des dessins. » Pas de doute : une fille comme elle serait capable de donner des couleurs à la mort !

Anna Hadrien

À découvrir