France Dimanche > Actualités > Jane Birkin : En guerre contre une multinationale !

Actualités

Jane Birkin : En guerre contre une multinationale !

Publié le 5 juin 2009

L'actrice Jane Birkin est une femme de convictions, qui n'hésite pas à s'attaquer aux puissants...

Jane Birkin accuse le pétrolier Total de verser un million de dollars par jour à la junte birmane. Une dictature cruelle qui a jeté en prison la dissidente Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la paix !

On la connaît pour son humour très british, mais Jane Birkin est aussi une femme de convictions, depuis longtemps engagée auprès d'organisations comme Amnesty International ou la FIDH ( Fédération internationale des droits de l'homme ).

« Je remercie mes trois filles pour leur indulgence, elles ne m'ont jamais reproché de consacrer beaucoup de temps et d'énergie aux causes que j'estimais justes. Pourtant, c'était souvent au détriment de la vie de famille », dit-elle à Paris Match.

Aujourd'hui , l'actrice a décidé de se battre à sa manière pour une « grande dame » : Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la paix en 1991.

->Voir aussi - Jane Birkin : Elle continue de vivre avec sa mère !

Résistance

Un mot d'abord sur cette femme de 63 ans qui incarne à elle seule la résistance à la dictature de son pays, la Birmanie. Ces vingt dernières années , « cette Gandhi », comme l'appelle Jane, a passé plus de treize ans soit en prison, soit en résidence surveillée . Son crime ? Avoir gagné les élections en 1990 à la tête de son parti, une victoire évidemment ignorée par les militaires au pouvoir.

Début mai, alors qu'on la sait très malade dans la maison où elle est assignée , Aung San Suu Kyi est à nouveau jetée en prison. C'en est trop pour Jane, qui lui avait auparavant dédié une chanson. Cette fois, elle pousse un véritable « cri de désespoir », comme elle le dit dans une lettre ouverte au patron de Total, publiée dans Le Monde.

Elle implore et elle accuse : « Je vous supplie d'intervenir auprès des gens influents de ce pays. Après des années de bénéfices monumentaux tirés de l'exploitation du gaz, du pétrole et autres constructions de pipelines, n'est-il pas temps de vous racheter une conscience ? N'est-ce pas le moment d'agir [...] , vous qui, avec vos dollars, avez une " influence" là-bas auprès de la junte ?»

Avec une ardeur désespérée, Jane s'attaque de front à Christophe de Margerie, le PDG d'une des multinationales les plus puissantes de la planète : « Total verse des millions de dollars à la junte pour l'exploitation d' [ un ] gazoduc », explique-t-elle dans L'Express. De quoi peser un poids certain sur les décisions politiques du pays.

Alors l'actrice prévient le pétrolier : « Si quelque chose arrive à Aung San Suu Kyi, par là je veux dire sa mort, [...] sachez que je vous tiens, dans mon cœur, pour responsable d'avoir soutenu la junte birmane au prix d'un million de dollars par jour, et cela depuis quinze ans !»

L'actrice sait bien qu'elle ne pèse pas lourd face aux intérêts pétroliers de ce monde. Mais Jane Birkin entend user de sa notoriété et de tout son courage pour sauver une femme d'honneur.

Laurence Delpoux

À découvrir