France Dimanche > Actualités > Jarry : Son père avait honte de lui !

Actualités

Jarry : Son père avait honte de lui !

Publié le 5 décembre 2016

Avant de devenir l'humoriste que l'on connait aujourd'hui, Jarry a vécu une adolescence difficile.

Jarry fait partie des humoristes du moment. Ses répliques délurées et ses coups de folie font mouche à chaque fois et lui permettent de remplir les salles de spectacle.

Lire aussi --> Olivier Minne : « Je suis hétéromo ! »

S’affirmant comme un homme libre, le comédien assume totalement son homosexualité. Une orientation sexuelle qui n’a pas toujours été facile à affirmer dans son entourage.

Samedi dernier, sur le plateau de l’émission de Thierry Ardisson, "Salut les Terriens", Jarry est revenu sur son parcours. Avant de devenir le trublion que tout le monde connaît, l’adolescence n’a pas été un long fleuve tranquille pour lui.

Entre le jeune homme et son père, les relations étaient pour le moins glaciales, ce dernier n’acceptant pas que son fils soit homosexuel. Et les propos à son égard étaient très violents. « Si un jour j’ai un fils PD, je lui mets une cartouche », cite Jarry dans le programme diffusé sur C8.

Avec le temps, son père a accepté l’orientation sexuelle de son fils, jusqu’à lui dire une phrase à la fin de sa vie qui touche encore beaucoup l’humoriste. « Surtout, vis ! »

Lire aussi --> Marina Kaye : Son père lui veut-il du mal ?

Une véritable libération pour Jarry qui y voit même une deuxième naissance. « J’ai eu la chance d’accompagner mon papa jusqu’à la fin. Comme c’est un homme avec qui je ne m’entendais pas du tout, qui a toujours dit quand on appelait à la maison « j’ai pas de fils qui s’appelle Jarry », les dernières minutes de sa vie, il m’a dit vraiment ce mot « vis », affirme-t-il avec émotion. Ça fait du bien ! Je suis né à ce moment-là je pense. »

Cyril Coantiec

À découvrir