France Dimanche > Actualités > Jean Dujardin : Arrêté en état d'ivresse !

Actualités

Jean Dujardin : Arrêté en état d'ivresse !

Publié le 21 juin 2013

L'acteur oscarisé a été condamné à une suspension de permis de trois mois. Jean Dujardin a décidé de faire appel de cette décision du tribunal d'Ajaccio.

Après l'Oscar qu'il a récolté pour The Artist, sa carrière hollywoodienne semble superbement lancée... D'abord parce que Jean Dujardin a tourné, il y a quelques mois seulement, dans un film intitulé Le loup de Wall Street. Réalisateur : le grand Martin Scorsese et principal partenaire : Leonardo DiCaprio en personne : excusez du peu !

Et ce n'était là qu'un préambule, pour ainsi dire, puisque, dans le même temps, George Clooney faisait appel à lui pour être l'une des vedettes de son nouveau long-métrage, dont le titre anglais est : The Monuments Men. Il s'agit d'une grande fresque sur fond de Seconde Guerre mondiale, où Jean est entouré de Matt Damon, Bill Murray, John Goodman ou encore Cate Blanchett.

Le tournage se déroule en ce moment même, tantôt en Angleterre, tantôt en Allemagne ; tournage de grosse production à l'américaine, où les stars bénéficient d'égards quasiment princiers, dont la fameuse limousine attitrée avec chauffeur, qui vient vous chercher à votre hôtel le matin pour vous y ramener le soir.

->Voir aussi - Jean Dujardin et Alexandra Lamy : La séparation

Du reste, il est heureux pour l'acteur français que les fameuses limousines soient fournies avec chauffeur, car on se demande bien, sinon, ce qu'il pourrait faire de la sienne. En effet, depuis le mois dernier, le Frenchy n'a plus de permis de conduire... suite à une décision de justice, prise à son encontre par le tribunal d'Ajaccio !

Les faits remontent à l'été dernier, lorsque les gendarmes de Porto-Vecchio ont arrêté la voiture que conduisait le comédien et lui ont présenté un éthylotest. Jean a soufflé dans le « ballon » et le résultat a été sans appel : 0,52 mg au lieu du 0,25 autorisé. Plus du double !

Évidemment, comme n'importe quel citoyen, l'artiste a dû passer par le tribunal. Lequel l'a donc condamné à quelques centaines d'euros d'amende, mais surtout à une suspension de permis de trois mois.

Il s'en trouve sûrement parmi vous pour s'étonner que l'interprète de Brice de Nice ait pu prendre le volant après avoir bu de l'alcool... Il est vrai que l'on est désormais de plus en plus souvent « attendu au tournant », ce qui est le cas de le dire ! Seulement, il y a des cas où l'on a tendance à oublier un peu trop facilement les aspects pratiques de l'existence... notamment lorsque l'on sort d'une boîte de nuit où l'on a passé plusieurs heures à s'éclater avec ses copains !

Et c'est précisément de l'une des discothèques de Porto-Vecchio que venait The Artist lorsqu'il s'est fait « alpaguer » ! Ses copains, c'est à la fois la force de Jean Dujardin et son point faible. Sa force, parce que ses potes, comme Gilles Lellouche et d'autres pas forcément aussi connus, lui donnent l'envie de toujours tenter de se surpasser dans son métier d'acteur et l'empêchent de prendre la grosse tête, le « melon », comme il le dit lui-même.

Mais ils sont aussi son point faible. Car que fait-on avec ses potes, quand on pète de jeunesse et de santé ? On fait la fête. La bringue. La nouba.

Troisième mi-temps

C'est un goût dont Jean ne s'est jamais caché. L'année dernière, dans une interview à L'Équipe sport et style, il disait avoir grandi dans l'atmosphère particulière du monde du rugby, et même y avoir joué. Mais il ajoutait : « Je cueillais les pâquerettes, je faisais le con dans le car... J'étais plutôt troisième mi-temps. »

La troisième mi-temps, tout le monde le sait, c'est l'après-match, ces longues heures où soit on arrose la victoire, soit on noie son chagrin d'avoir perdu ! Dans tous les cas, on lève virilement le coude. Et quand Marie-Claire lui demande ce qu'il préfère faire avec ses copains, sa réponse ne laisse planer aucune ambiguïté : « Aller jusqu'au bout de la nuit. »

Or, il est bien rare qu'une bande de potes aille jusqu'au bout de la nuit en vidant les stocks d'eau minérale, n'est-ce pas ? Sachez cependant que Jean a décidé de faire appel du jugement rendu par le tribunal d'Ajaccio : on verra bien ce qu'il en ressort d'ici quelque temps.

En attendant, Jean Dujardin tourne les dernières scènes du film de George Clooney, lequel n'est pas non plus un bonnet de nuit abstinent ! Heureusement, les limousines sont là pour les ramener...

Didier Balbec

À découvrir