France Dimanche > Actualités > Jean Dujardin et George Clooney : Ils ne seront jamais amis !

Actualités

Jean Dujardin et George Clooney : Ils ne seront jamais amis !

Publié le 30 août 2013

Sur "The Monuments Men", le cinquième film de l'acteur américain, un problème de compréhension a éloigné notre star nationale Jean Dujardin du réalisateur.

Ils n'ont presque que des points communs. Tous deux sont des séducteurs nés, au sens de l'humour aiguisé, et leur talent est reconnu par leurs pairs sur les deux rives de l'Atlantique. Certes, George Clooney, la star hollywoodienne, garde sans doute une petite longueur d'avance, en termes de notoriété, sur son double made in France, Jean Dujardin, mais ce dernier a déjà décroché un Oscar, ce que l'acteur américain n'a encore jamais obtenu, malgré sa carrière ponctuée de succès.Pire encore : le Frenchie avait décroché ce trophée au nez et à la barbe de son rival, qui comptait bien remporter enfin, après deux échecs, le titre de Meilleur acteur, pour son rôle dans The Descendants, d'Alexander Payne, en 2011.

->Voir aussi - Jean Dujardin : Arrêté en état d'ivresse !

Histoire vraie

Le vaincu aurait pu en vouloir à son adversaire, mais George ne semble pas du genre rancunier puisqu'il a engagé Jean pour jouer dans son film The Monuments Men, dont la sortie est prévue en février 2014, une œuvre consacrée aux soldats chargés de récupérer les œuvres d'art dérobées par les nazis à la fin de la Seconde Guerre mondiale, à la demande du général Eisenhower.

Une histoire vraie, tirée du best-seller de Robert Edsel, publié en France aux éditions JC Lattès, dont l'adaptation bénéficiera d'un casting quatre étoiles : Matt Damon, John Goodman, Cate Blanchett. Et, bien sûr, l'inoubliable interprète de The Artist, qui jouera un rôle très largement inspiré par Jacques Jaujard, qui, à l'époque, occupait le poste de directeur des Musées nationaux.

Rival

Et si George sera bien plus présent à l'écran que son confrère français, il ne tarit pas d'éloges sur les qualités de Jean. Mieux encore, lors de l'entretien qu'il a accordé à notre confrère Le Monde, entre deux scènes d'extérieur tournées sous le ciel maussade de Basse-Saxe, la vedette américaine semblait même avouer, avec son humour coutumier, qu'il était jaloux des dons de son « rival » et néanmoins partenaire : « Jean Dujardin est formidable, vous verrez, affirme Clooney. Tellement bon que j'avais envie de le supprimer dès sa première scène ! »

Mais, en dehors de son jeu, Jean a, semble-t-il, une autre corde à son arc, dont il use avec une aisance qui a bluffé son aîné ! « C'est un excellent imitateur : il a imité tout le monde, je regrette de ne pas parler français, car il est hilarant, a précisé l'acteur, toujours dans Le Monde. Je crois que nous serions bons copains si nous parlions la même langue. » De fait, malgré des efforts méritoires, la star frenchie ne possède qu'un anglais limité et le parle avec un fort accent.

Alors si Jean Dujardin doit prendre encore quelques cours pour maîtriser la langue de Shakespeare et comprendre toutes les vannes de son nouveau pote, George, plus admiratif que jaloux, ne l'a pas choisi par hasard pour lui donner la réplique. Et pour peu que celui-ci se mette un peu au français, ces deux-là ont vraiment tout, non seulement pour s'entendre mais aussi se comprendre.

D'ici à ce qu'ils fassent en duo une virée à moto sur les rives du lac de Côme, où l'Américain possède une superbe propriété, il n'y a pas des kilomètres !

Claude Leblanc

À découvrir