France Dimanche > Actualités > Jean-Jacques Goldman : Il a définitivement « tourné la page » des Enfoirés !

Actualités

Jean-Jacques Goldman : Il a définitivement « tourné la page » des Enfoirés !

Publié le 28 février 2019

Pour la troisième année consécutive, Jean-Jacques Goldman ne sera pas présent sur la scène des Enfoirés. Deux semaines avant la diffusion de l’édition 2019, il s’est expliqué…

À l’occasion des trente ans de la troupe des Enfoirés, nombreux sont ceux qui espéraient le grand retour de Jean-Jacques Goldman. Une fois encore pourtant, il brillera par son absence lors de la diffusion du célèbre rendez-vous solidaire le 8 mars prochain sur TF1.

À l’instar du reste de la population, c’est donc depuis son poste de télévision que le créateur de l’hymne des Enfoirés pourra assister à l’anniversaire de cet événement qu’il a pourtant porté pendant la majorité de sa carrière. Arrivé en 1989 – date de création de la troupe, Jean-Jacques Goldman l’a quitté il y a seulement trois ans.

 Depuis son départ, nombreux artistes et admirateurs ont tenté de comprendre les motivations de cette décision inattendue… En mars 2018, la chanteuse Patricia Kaas allait jusqu’à affirmer que l’interprète de « Je te donne » s’était simplement lassé des caprices des stars lors de cet événement. « Il y a plus de quarante artistes à gérer, à chacun son caractère. C’est pas genre on donne les chansons et tout se passe bien, c’est : "Moi je veux chanter avec untel, je ne veux pas chanter avec untel, je veux cette chanson-là, pourquoi lui il a ça ? », confiait-elle sur les ondes de RFM. Et d’ajouter que pour l’édition 2018, le chanteur Grégoire avait, par exemple, était « prié de rester chez lui » à cause de chevilles trop enflées…


Dans les colonnes de Télé 7 Jours pourtant, c’est une toute autre version qu’a avancée le principal intéressé. L’objectif de son départ selon lui ? Laisser la place aux jeunes ! « Il me semble important de ne pas être présent, afin de montrer que la page est tournée et qu'une nouvelle génération perpétue ce "truc" de dingue », a confié le chanteur.

Même loin de la scène des Restos du cœur, Jean-Jacques Goldman continue d’avoir de tendres pensées pour les « Enfoirés », des « artistes […] chantant les chansons des autres, bénévolement […] pendant une semaine, sans entourage ». Une initiative « unique au monde » qu’il continue de saluer.

Estelle LAURE

À découvrir