France Dimanche > Actualités > Jean-Jacques Goldman : Perdu pour la chanson !

Actualités

Jean-Jacques Goldman : Perdu pour la chanson !

Publié le 16 novembre 2012

Il lui arrive ce que redoutent tous les auteurs compositeurs : la panne d'inspiration. À 61 ans, Jean-Jacques Goldman tourne la page musicale.Il lui arrive ce que redoutent tous les auteurs compositeurs : la panne d'inspiration. À 61 ans, Jean-Jacques Goldman tourne la page musicale.

Nul ne pressentait le drame. Et encore moins les centaines de milliers de fans de l'artiste Jean-Jacques Goldman. Des admirateurs qui, malgré les silences de plus en plus longs de leur idole, espéraient encore et toujours un nouveau disque, une tournée nationale, son grand retour...

On sait, désormais, qu'il y a une raison majeure à cet effacement toujours plus complet de Jean-Jacques Goldman, à son absence du devant de la scène française. C'est qu'il est en train de connaître ce qui peut arriver de pire à un artiste de sa trempe. Quelque chose qu'il n'est pas exagéré de qualifier de... mort !

Révélation

Le retrait de Jean-Jacques Goldman, c'est vrai, ne date pas d'hier, puisque son dernier album original, Chansons pour les pieds, remonte à 2001. Et depuis la tournée qui a suivi, en 2002, la star n'en a plus entrepris aucune.

Mais enfin, même si ses admirateurs regrettaient de ne plus le voir ni l'entendre, il n'y avait pas lieu de s'inquiéter, d'autant que le musicien continuait d'écrire et de composer sans relâche pour de nombreux autres artistes, de Patrick Fiori à Céline Dion, en passant par Garou ou Alizée. Cependant, ces collaborations aussi ont fini par se tarir...

->Voir aussi - Jean-Jacques Goldman : Il vole au secours de son fils !

Alors, pour expliquer l'épais silence dans lequel l'artiste semblait s'enfoncer, afin de se rassurer, on a invoqué le bonheur qu'il vivait, à Marseille, sa petite patrie d'adoption où l'a conduit son grand amour pour Nathalie, sa seconde femme.

On a dit qu'il voulait consacrer tout son temps à leurs trois filles, Maya, Kimi et Rose, respectivement âgées aujourd'hui de 8, 7 et 5 ans, savourer pleinement sa joie d'être de nouveau un « jeune » père. C'était vrai, mais ce n'était pas toute la vérité, ni même la cause profonde...

Cette cause profonde, douloureuse, c'est Johnny Hallyday qui l'a révélée le week-end dernier, dans une interview au Journal du Dimanche, révélation faite presque par hasard, au détour d'une question. Alors que le journaliste lui demande, à propos des chansons de son nouveau disque, s'il a pu obtenir la collaboration de Jean-Jacques Goldman, le rocker lâche soudain : « Je l'ai appelé. Mais il ne veut plus écrire ni composer. Il m'a dit : "Moi je ne sais plus écrire, je suis dépassé, c'est plus mon truc, je ne touche même plus à ma guitare." C'est son choix. »

Silence

La voilà donc cruellement mise en lumière, la terrible raison du silence obstiné de l'auteur de Là-bas : il serait, d'après lui, frappé d'une irrémédiable stérilité, dans l'incapacité totale d'écrire ou de composer de nouvelles chansons ! Ce qui, pour un artiste, correspond bien à une certaine forme de mort, comme nous vous le disions en commençant.

Il reste à espérer que l'homme se trompe, que ce qu'il prend pour la fin de son pouvoir de créateur ne soit qu'une phase de sommeil, une léthargie, certes profonde, mais passagère. Et que, demain, la semaine prochaine, ou en 2013, Jean-Jacques Goldman se réveille un matin en se disant : « Tiens, j'ai comme un début d'idée de chanson qui me trotte dans la tête... Et si j'essayais de m'y remettre ? »

Didier Balbec

À découvrir