France Dimanche > Actualités > Jean-Louis Aubert : Enfermé dans un placard pendant son enfance !

Actualités

Jean-Louis Aubert : Enfermé dans un placard pendant son enfance !

Publié le 13 avril 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

À 66 ans, Jean-Louis Aubert revient sur une anecdote de son enfance, un épisode qui le marquera à vie.

2020 a été une année éprouvante pour Jean-Louis Aubert. Contrarié par l’annulation de ses concerts à cause de la pandémie mondiale puis rattrapé par de graves soucis de santé, le chanteur a dû faire preuve de pugnacité.


En effet, en juillet 2020, l’artiste a dû subir une lourde opération à cœur ouvert. "J'avais des problèmes de respiration et je pensais avoir le Covid. Or, mon médecin m'a découvert une malformation de naissance : ma valve aortique n'avait plus qu'un petit trou.", explique-t-il alors dans les colonnes du Parisien.

Cette hospitalisation sonne comme une prise de conscience chez lui. Alité, le leader de Téléphone l’avoue, il a eu peur de mourir. Mais une autre chose l’a terrifié au plus haut point : l’enfermement. Un traumatisme encore persistant, qui remonte à sa petite enfance. Il confie alors : "J'ai eu des grandes peurs, quand on me laissait seul. Une fois, on m'avait même oublié dans un placard. Mais si tu domines la peur, tu es bien. Cette opération m'a ouvert de nouvelles voies."

De cette terreur résulte un profond rejet de la solitude chez Jean-Louis, mais surtout l’envie tenace d’avancer quoi qu’il arrive. Il le dit : "La vie est une succession de haies à surmonter... Parfois de haine aussi." C’est d’ailleurs la raison pour laquelle dès le début du premier confinement, le chanteur n’a pas hésité une seule seconde à proposer à son public des concerts en live depuis son propre domicile. Une façon pour lui de rompre la solitude qu’il redoute tant.

"J’ai commencé parce que ma tournée des Zénith s’était arrêtée net. J’étais toujours dans l’énergie, le combat, je refusais ma solitude à la maison. Je suis parti sur Internet, j’ai posé mon smartphone devant moi et j’ai réalisé un fantasme en devenant cyber-troubadour. Les retours des gens sont incroyables : 'Vous êtes sur ma table en formica à l’heure du repas et vous rythmez mes jours'", révèle l’artiste.

À ce propos, le 12 avril, Jean-Louis a profité de fêter son anniversaire pour s’offrir un nouveau livestream avec ses fans. Après une année sans monter sur scène et même si ces rendez-vous sur Internet sont très réguliers, la star indique avoir toujours une pointe de stress : "J'ai le trac et la pression. Il y a tant de choses à synchroniser, de dimensions à prendre en compte."

Une chose est certaine, c’est qu’avec son immense talent et ses très nombreux fans, Jean-Louis Aubert peut se rassurer, il ne sera jamais seul.  

Andréa Meyer

À découvrir