France Dimanche > Actualités > Jean-Louis Aubert : Poussé au suicide !

Actualités

Jean-Louis Aubert : Poussé au suicide !

Publié le 7 février 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Problèmes d'argent, périodes de doute, de remises en question et le chanteur Jean-Louis Aubert a touché le fond…

On aurait tendance à penser que quand on est célèbre et que l'on a réalisé son rêve de gosse, comme c'est le cas pour l'ex-leader du groupe Téléphone, devenu une véritable rock star, l'existence est facile et s'écoule comme un songe éveillé. Mais il faut se méfi er des idées toutes faites…


Si, à 65 ans, tout semble aller pour le mieux pour Jean-Louis Aubert, que l'on pourra retrouver ce vendredi sur France 2, en tant que président d'honneur de la 36e cérémonie des Victoires de la musique, l'artiste a connu des moments très douloureux. Si douloureux, qu'il a même envisagé de se suicider ! Et ce, même après être devenu un chanteur célèbre, avec des titres aussi mythiques que La Bombe humaine…

Pour comprendre la vague de désespoir qui l'a assailli, il faut se replonger au début des années 80. À cette époque, plus précisément en 1984, Téléphone est à son apogée. Qui pourrait imaginer qu'en fait, rien ne va plus au sein du groupe et que, bientôt, chacun partira de son côté, signant la fi n de cette incroyable aventure ?

Mais, comme l'a confi é le chanteur le week-end dernier dans les colonnes du Monde, après ce qui sera l'ultime concert de la formation, qui a lieu au Zénith de Paris en 1984, Jean-Louis se retrouve face à des problèmes fi nanciers et en proie à une sévère dépression.

« On m'annonçait un contrôle fi scal à cause du partage des droits d'auteur. On me réclamait plus d'argent que j'en avais gagné », a-t-il révélé, alors que, à cette même époque, il vivait sans aucun luxe, « dans un petit appartement Gare de l'Est. » De plus, Jean-Louis ne trouve plus le soutien ni l'enthousiasme qui animaient Téléphone : « Le groupe allait mal, j'étais seul chez moi… La notoriété ne me servait pas de médicament. Je me souviens du jour où je me suis dit : j'ai deux solutions, je me suicide (c'est la seule fois où j'y ai pensé) ou je sors dans la rue. »

Fort heureusement, le chanteur a choisi la seconde option. Et en quinze jours, sa vie a basculé : il a rencontré l'amour, a déménagé et a ensuite eu un fi ls. Avec le recul, il reconnaît que si le succès était bien présent à l'époque, lui ne ressentait pas ce qu'il appelle « l'épanouissement personnel ».

Mais depuis, Jean-Louis Aubert apprécie chaque moment de sa vie. Récemment opéré d'une anomalie cardiaque qui aurait pu l'emporter, il savoure d'autant plus chaque seconde qui passe… 

Laurence PARIS

À découvrir