France Dimanche > Actualités > Jean-Luc Delarue : Pour la première fois, sa veuve parle !�

Actualités

Jean-Luc Delarue : Pour la première fois, sa veuve parle !�

Publié le 27 mai 2016

  Depuis la disparition de l'animateur Jean-Luc Delarue, il y a quatre ans, jamais Anissa ne s'était exprimée dans les médias. Aujourd'hui, elle brise le silence...

Cela fait déjà près de quatre ans que Jean-Luc Delarue nous a quittés. Le 23 août 2012, l’un des animateurs préférés des Français succombait des suites d’un cancer de l’estomac et du péritoine à l’âge de 48 ans, laissant derrière lui des fans sous le choc et une famille inconsolable.

La plus touchée fut sans doute celle qui a partagé ses tout derniers instants, celle avec qui il avait, trois mois avant de mourir, décidé de se marier pour le meilleur, et hélas ! le pire.

->Voir aussi - Jean-Luc Delarue : Ses dernières confidences à Sophie Davant

Secret

Et après avoir récemment livré une guerre juridique contre Élisabeth Bost – première épouse de son mari et mère de Jean, âgé de 9 ans, qui est également le fils de Jean-Luc – au sujet d’un héritage de plusieurs millions d’euros, Anissa Khelifi a décidé de briser le silence. Elle s’est en effet confiée pour la première fois, samedi dernier, devant les caméras de 50 min inside (TF1).

L’ancien mannequin est revenu sur les derniers instants vécus avec son cher et tendre et sur leur rencontre, il y a huit ans, au Centre national d’art et de culture Georges-Pompidou, à Paris, lors d’un vernissage. « à cette époque, je n’étais pas libre, se souvient-elle. Ça a pris plusieurs semaines avant qu’on se mette en couple. »

->Voir aussi - Jean-Luc Delarue : Ses parents racontent son calvaire !

Les deux tourtereaux auront gardé secrète leur histoire d’amour durant deux ans avant de s’afficher en public. Alors impliqué dans une affaire de trafic de stupéfiants, Jean-Luc ne voyait plus l’intérêt de se cacher. Celui qui avait l’image du gendre idéal se retrouvait au fond du gouffre... (...)

Vous voulez en savoir plus ? Achetez la version numérique du magazine ! 0,99€ seulement

Jean Joyon

À découvrir