France Dimanche > Actualités > Jean-Luc Lahaye : Un an de prison avec sursis pour corruption de mineure

Actualités

Jean-Luc Lahaye : Un an de prison avec sursis pour corruption de mineure

Publié le 18 mai 2015

Poursuivi pour avoir demandé à une mineure de moins de 15 ans de se livrer à des jeux sexuels devant une webcam, Jean-Luc Lahaye vient de se voir condamné à un an de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Paris.

Proposition sexuelle à mineur de moins de 15 ans : relaxé. Détention d'images pédopornographiques de mineur de moins de 15 ans : relaxé. En revanche, Jean-Luc Lahaye, 62 ans, n'échappe pas à la condamnation pour corruption de mineure. C'est le verdict que vient de rendre le tribunal correctionnel de Paris, allégeant la peine de deux ans avec sursis requise par le parquet lors du procès du chanteur en mars dernier.
Les faits remontent à 2013. Cette année-là, l'artiste entre en relation sur Facebook avec une jeune femme. Celle-ci a alors mois de 15 ans. Elle et Jean-Luc tchatent régulièrement, la nuit. Elle est visiblement sous le charme du sexagénaire. Lui, attend visiblement plus qu'une relation épistolaire numérique. Les échanges prennent parfois une connotation sexuelle très explicite comme lorsque Jean-Luc Lahaye lui demande de "se mettre une banane". "Oh non", lui réplique la jeune femme en expliquant qu'elle n'en a pas chez elle, ainsi que le rapportent nos confrères de Rue 89 qui ont eu accès au dossier et qui ont pu interviewer le chanteur.

« A travers moi, elles trouvent peut-être le moyen d’exprimer leur désir de sexualité »

« A travers moi, elles trouvent peut-être le moyen d’exprimer leur désir de sexualité », se défend Jean-Luc Lahaye qui profite de cette tribune offerte par nos confrères pour attaquer Facebook. La jeune femme et ses proches n'ayant pas porté plainte, la justice a en effet pris connaissance des faits grâce à la responsable du service de sécurité du siège européen de Facebook qui, après avoir été alerté de la présence d'images suspectes sur le compte personnel du chanteur, a fait un rapport à la police judiciaire française. Les avocats de Jean-Luc Lahaye se réservent d'ailleurs le droit d'attaquer le géant américain pour « violation des correspondances privées ».
Pour l'heure, huit ans après sa condamnation à 10 000 euros d'amende pour avoir eu des relations sexuelles avec une mineure, Jean-Luc Lahaye va devoir tourner la page de ce nouveau scandale, dont les retombées ont déjà de grosses incidences sur sa vie d'artiste.
Christian Morales.

À découvrir